En bleu, blanc ou noir, les combattants de ju-jitsu retrouvent des couleurs

judo polynésie française
compétition ju jitsu
Plus d'une centaine de compétiteurs inscrits chez les jeunes et novices. ©Polynésie la 1ère
Le jujistu retrouve les chemins de la compétition à Mahina...Hier les élites, aujourd'hui les jeunes et les novices...Hymne à la joie et à la victoire après 18 mois sans combats officiels.

Pour cette 2ème journée de compétition de jiujitsu, pas moins de 122 athlètes au rendez-vous. Un retour en compétition très attendu après 1 an et demi de trêve.

Dans la finale des novices en moins de 64 kg, on retrouve 2 athlètes qui ne lâchent rien. En kimono blanc, Irorau, face à Randy Temauu en noir. Un combat difficile, qui s’est soldé aux points à l’avantage de Randy, plus précis dans le contrôle et le passage de garde.

compétiteurs ju jitsu
C'est Randy Temauu, en noir, qui a pris le dessus. ©Polynésie la 1ère

"C'était dur mais durant le combat, j'ai improvisé, et ça marché. Grâce à l'entraînement, j'ai pu m'en sortir et contrôlé mon adversaire", explique le vainqueur. "J’ai eu un peu peur qu'on le renverse, comme il avait déjà été renversé...Mais il a su retourner la situation", ajoute William Ahnne, entraîneur du TEAM MOOREA.

Clé interdite

Dans la finale en – de 58 kg, on retrouve également 2 autres athlètes très pugnaces. En kimono noir, Ploton Kihialii face à Tahaki Ariitai en bleu. Un combat remporté par Kihialii après une erreur de son adversaire dans les dernières minutes. "Il a fait une clé interdite et a été disqualifié. Je commençais à enlever la clé, et l'arbitre l'a arrêté et disqualifié", précise Kihialii PLOTON.

compétition ju jitsu
Tahaki Ariitai, en bleu, a été disqualifié après cette clé interdite ©Polynésie la 1ère

Son père et entraîneur, Enrique, ajoute qu'"étant donné qu'on travaille ça à la salle durant les préparations de compétition, ça passe ou ça casse. Ca fait plaisir, les enfants ne s'entraînent pas pour rien, et ça nous donne des objectifs bien précis".

Pour les résultats des 2 journées de compétition, ce sont finalement les clubs SEASIDERS BJJ et PAPARA qui ont remporté le plus de victoires devant la Tahitian TOP Team et Arimat.

Prochain grand rendez-vous, la compétition de MMA prévue le 16 avril avec 12 combats à l’affiche.