Entre hausse de contamination et regain d’activité, Moorea s’ajuste.

coronavirus moorea
Entre hausse de contamination et regain d'activité, Moorea s'ajuste.
©Polynésie la 1ère
Comment conjuguer activités touristiques et maintien des gestes barrières ? Par la responsabilisation de chacun dit-on sur l’île sœur.
Entre hausse de contamination et regain d'activité, Moorea s'ajuste.
©Polynésie la 1ère

Le week-end, est souvent synonyme de ruée vers la beauté des lieux de Moorea. Les gens de Tahiti passent ainsi le chenal, une dizaine de milliers chaque semaine. Cette présence est une véritable bouffée d’air frais pour le monde économique de l'île sœur. Une aubaine couplée au retour des touristes depuis le 1er mai dernier, date à laquelle le ciel polynésien s'est ouvert aux américains seulement. Certes le trafic n'est pas comme avant, mais tout de même, ils sont là.

On peut ainsi aisément constater que les plages de sable blanc sont prises d’assaut. Une saison estivale qui correspond à la haute saison pour le milieu. Avec le retour des touristes également les vacanciers résidents, les familles en particulier. Tous profitent du beau temps. Il y a du monde à la mer, et il faut s’y prendre à l’avance pour se faire sa place.

Entre hausse de contamination et regain d'activité, Moorea s'ajuste.
©Polynésie la 1ère

Dans un hôtel, les employés sont heureux d’accueillir des visages étrangers. Les carnets de réservation sont remplis à nouveau. Côté restauration également tout est plein. Les employés ont même le luxe d’être débordés malgré les mesures anti Covid restrictives.

Enfin chez les excursionnistes,  là aussi il faut anticiper pour être sûr d'être inscrit sur leur registre. Tout va bien donc pour le tourisme et les professionnels du secteur à Moorea, malgré l’explosion des cas de Covid et le durcissement des mesures sanitaires. Pourvu que ça dure.