publicité

Environnement : ils font le tour de l'île à pied pour sensibiliser la population

Jason et Maiti veulent sensibiliser les Polynesiens sur l’urgence de changer nos comportements pour préserver notre environnement. Pour  cela, ils organisent ce jeudi et vendredi un tour de l’île de Tahiti à pied.

© Polynésie la 1ère / Jacques Damour
© Polynésie la 1ère / Jacques Damour
  • Polynésie la 1ère, Jacques Damour
  • Publié le
Ils sont deux jeunes hommes de 22 ans qui se soucient de l’avenir de la planète. Jason et Maiti veulent pour cela commencer par sensibiliser les Polynesiens de l’urgence de changer nos comportements pour préserver notre environnement. Ainsi, ils ont décidé d'organiser un tour de l'île de Tahiti à pied, qui a commencé ce jeudi 28 février et doit se poursuivre vendredi.

Ils se sont donnés rendez-vous ce jeudi à 5h du matin devant la cathédrale de Papeete. Ils ont prévu pour cette première journée de partir du centre-ville pour se rendre à Taravao par la côte Est. Ils devraient arriver vers 18h. Ils passeront la nuit à la presqu'île avant de repartir le lendemain en passant par l'autre partie de l'île, par la côte Ouest donc.
 

"On est en état d'urgence"


Cette marche a aussi pour objectif de mobiliser autour du rassemblement prévu le 16 mars un peu partout en France et à Papeete. "On voulait faire une action pour que les gens en parlent avant la date du 16 mars", confie Maiti, jeune agriculteur qui avec son camarade va silloner l'île. Les deux jeunes hommes n'ont pas eu besoin de préparation physique particulière, ils sont déjà en bonne forme, mais ils ne refuseront pas les âmes gentilles qui leur donneront du ravitaillement. "C'est le bienvenue ! Même pour discuter .... On ne s'arrêtera pas mais on peut discuter avec les habitants qui veulent nous parler de notre action", explique Jason, bénévole dans les associations et très investi dans l'écologie.

Pour Maiti, il y a urgence d'agir. "Tout le monde peut constater déjà : dans la ville ou au bord de la route, on voit tous les déchets partout, tous les plastiques ! On est en état d'urgence", confie le jeune homme après deux heures de marche . "On ne sent pas encore la fatigue, on est encore dans l'excitation", poursuit Maiti ravi du soutien des automobilistes qui n'hésitent pas à les saluer. Et, ils vont en avoir besoin pour parcourir les 55 km qui les méneront à la presqu'île...
 
© Polynésie la 1ère / Jacques Damour
© Polynésie la 1ère / Jacques Damour

Retrouvez les reportages dans vos éditions radio et vos journaux télévisés de ce jeudi 28 février sur Polynésie la 1ère


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play