Etudier à Tahiti : un coût financier loin d'être négligeable

université polynésie française
conditions vie étudiants
Dans une résidence étudiante. Le logement est l'un des principaux postes de dépense des jeunes. ©Polynésie la 1ère
Quels sont les problèmes que rencontrent les étudiants durant leur cursus ? Comment répondre à leurs besoins mais surtout apporter un soutien technique ou financier ? C’était le but de l’enquête lancée l’année dernière auprès des étudiants du fenua.

Vivre et étudier en même temps n'est vraiment pas une sinécure. Après une enquête lancée en octobre dernier par l'ISPF, il est apparu que "les conditions de vie des étudiants, qu'il s'agisse du budget, du logement ou encore de l'organisation familiale et professionnelle, on un impact sur la bonne réalisation de leurs études".

Se nourrir et se déplacer

Leur principale dépense concerne l'alimentation et "plus de la moitié (60%) disposent de moins de 30 000 cfp par mois". Dans ces conditions, "une partie d'entre eux (13%) doit travailler pour réaliser ses études" alors que 62% perçoivent une aide de leurs parents. Les autres sources de revenus sont "les allocations (46%) et les économies (27%)".

Ecoutez Leonard Puputauki de l’association Avenir étudiant qui répond à Gilles Tautu :

Un tiers des étudiants ont aussi signalé les transports "comme un principal poste de dépenses dans leur budget mensuel. Plus les étudiants vivent loin de leur lieu d'études, plus ce poste de dépense est présent. 21% des étudiants sont logés à moins de 10 minutes contre 48% de ceux vivant à plus de 40 minutes.

Chers logements

Le loyer, c'est l'autre poste de dépenses pour 25% des étudiants et il varie fortement en fonction de leur lieu de résidence. Pour 82% des étudiants logés en résidence étudiante, le loyer est leur principal poste de dépenses, contre 55% de ceux en appartement seul ou en couple et seulement 6% des étudiants logés chez leurs parents.