Forte houle : les premiers dégâts déjà constatés

météo polynésie française
D'habitude, les vagues se brisent plus loin sur le récif. Là, c'est le terrain de cette habitation. ©Polynésie la 1ère
Le sud de l'île de Tahiti est particulièrement touché par cette houle exceptionnelle. Le niveau des lagons a considérablement monté. Résultat : par endroits, la route qui borde la mer est submergée, et des habitations construites "les pieds dans l'eau" sont malheureusement inondées.

La forte houle commence à faire des dégâts. Pourtant, ce n'est pas encore le pic attendu pour demain. En tout cas, orientée sud-ouest, elle frappe les communes qui se trouvent sur sa trajectoire. Papara est dans ce cas. Là bas, la houle ne cesse de faire monter le niveau de la mer. 

Le niveau du lagon a beaucoup monté. Plus rien n'est à l'abri.

Conséquence : des vagues submergent la route de ceinture, et font surtout  monter le stress chez les pêcheurs. C'est ce que révèle Benjamin Tematahotoa, vice-président coopérative Papanui rava'i, à Gilles Tautu.

Mais ce sont les gens qui ont construit leurs maisons au bord de l'eau qui subissent de plein fouet les assauts des vagues. Quand l'eau s'arrête au niveau des terrains, passe encore. Et quand elle submerge la maison, l'expression avoir les pieds dans l'eau prend malheureusement tout son sens.

La maison a malheureusement les pieds dans l'eau. ©Polynésie la 1ère

Une dame, Vahinetua Honore, qui habite au PK 34,100, exprime sa crainte à Gilles Tautu :

Route submergée par les flots. ©Polynésie la 1ère

Cet après-midi, les services de Météo France et du haut-commissariat ont décidé de lever progressivement la vigilance rouge, pour concerner dans un premier temps :
- les archipels des Tuamotu-Gambier,
- les Australes et Rapa.


Pour ces archipels, les mesures d’interdiction en mer sont levées à compter de 8h le 14 juillet.
Les Tuamotu-Gambier et les Australes restent placées en vigilance ORANGE, afin de maintenir la plus grande vigilance de la part des habitants situés en bord de mer notamment et des professionnels de la mer.
La vigilance ROUGE est maintenue sur les îles du Vent et îles Sous-le-Vent, ainsi que les mesures d’interdiction en mer jusqu’à 12h le 14 juillet.
Pour leur sécurité, les usagers de la mer doivent respecter les mesures d’interdiction d’ores et déjà en place.

Et en raison de cette vigilance rouge, la fédération tahitienne de va'a a annulé la Super Tau'ati de demain. Elle a lancé un appel à la vigilance et recommande de ne pas aller s'entraîner, ni de faire de sorties en va'a.
Autre conséquence, depuis hier le service du tourisme a fermé l'accès aux plages publiques de la côte Ouest.

Route submergée et population impuissante face à la montée de la mer