Galette des rois : une tradition suivie de près par les Polynésiens

fêtes de fin d'année polynésie française
61d238a5782b1_2022-01-02-patita-imges-galts-frame-3368.jpg
La galette des rois, une tradition suivie de près par les Polynésiens. ©Polynésie la 1ère
Le premier week-end de janvier est celui de la galette des rois. Comme chaque année, nous fêtons l’épiphanie. La tradition est suivie de près par les Polynésiens.

Comme chaque premier week-end de janvier, nous fêtons l’épiphanie. Cet événement marque la nuit où les trois Rois mages - Gaspard, Melchior et Balthazar - ont apporté des présents dans la crèche de Bethléem où se trouvait l’enfant Jésus. La fameuse galette des rois est savourée pour célébrer ce moment.

Aujourd'hui, c'est un fête commerciale appréciée par gourmandise... ou pour gagner la fève et devenir roi ou reine ! Qu’on l’aime à la frangipane, au chocolat ou aux pommes, la galette des rois se présente traditionnellement toujours de la même façon : ronde et bien dorée, comme le soleil. Une tradition suivie de près par les Polynésiens... Ecoutez ces quelques réactions recueillies par Gilles Tautu :

Micro-trottoir galette des rois

Pour la petite histoire, la tradition de la galette ne trouve pas son origine dans la religion, mais s’avère être totalement païenne. Durant l’antiquité romaine, pour désigner le « Prince des Saturnales », les Romains utilisaient alors un gâteau dans lequel était glissée une fève. Cette tradition a, au fil du temps, évolué et coïncidé avec la fête de l’épiphanie.

©polynesie