publicité

Grève chez Air France : les non grévistes sortent du silence

Alors que les discussions sont au point mort entre les syndicats et la direction de la compagnie de transport aérien, une partie des salariés est montée au créneau. Dans un communiqué, ces personnels non grévistes dénoncent la tournure prise par le mouvement social.

© Creative commons ; polynésie 1ère
© Creative commons ; polynésie 1ère
  • Polynésie 1ere, DC avec communiqué
  • Publié le , mis à jour le
"LETTRE OUVERTE''

Ce message émane de la part d’une partie du personnel au SOL de la Délégation d’Air France Tahiti.

Nous sommes épuisés et effarés par tant de haine déversée au cours de cette grève qui compte tenu du contexte économique actuel est injustifiée.

Elle ressemble davantage à une chasse aux sorcières dirigée contre de la direction.

Le syndicat dans son entêtement conduit la Délégation à sa perte et va aujourd’hui jusqu’à tenir des propos racistes.
Cela ne peut plus durer !!!

Monsieur Alex Hervet est notre Directeur à tous, nous avons entendu énormément de propos négatifs à son égard, alors oui ! Ce Monsieur a peut-être ses défauts mais qui est parfait dans cette entreprise pour tenir les propos que nous entendons tous depuis ces dernières semaines ??!!

Laisser Madame ... sous-entendre qu’il fait une différence de traitement parce que le personnel est Tahitien, c’est honteux et choquant !!! Monsieur Hervet est un Directeur très humain qui déjeune le midi en toute simplicité avec le personnel sol qui pour la majeure partie sont des locaux, il est apprécié justement pour ses qualités humaines et a même suivi des cours de tahitiens comme un employé lambda pour comprendre notre culture et partager avec nous nos valeurs.

Nous sommes effarés de voir la tournure que prend cette grève, alors que les syndicats ont eu toutes les réponses à leur préavis.

1- Oui pas d’embauches et plus de tronçons LAX PARIS : pourquoi ??? pour préserver la pérennité de nos emplois (il faut faire face à la concurrence : c’est quand même facile à comprendre, d’autant que personne ne sera licencié c’est écrit noir sur blanc).

2- LA CRPN et les retraites sont en cours de traitement et comme la direction vous la dit à la mairie de Papeete si des rectificatifs sont à faire au niveau de la paie et de vos points de retraite ce sera fait : mais en attendant ils attendent la directive de la CRPN : c’est clair COMME DISCOURS ET TRANSPARENT.

3- Concernant les autres points, c’est pareil toutes les réponses, propositions vous ont été données.

Alors maintenant vous parlez de la pérennité de la BASE PNC mais ce n’est certainement pas en salissant l’image de notre compagnie que vous l’obtiendrez.

ALORSSSSSSSSS !!!! Nous souhaitons exprimer notre ras le bol de votre grève PNC !!! Nous subissons chaque jour les conséquences de votre entêtement et de votre grève irrationnelle.

Nous sommes face à des clients mécontents, insultants, endoctrinés par vos dires, nous ne comptons pas nos heures, nous sommes épuisés alors que vous, vous ne subissez rien de tout ça directement. D’ailleurs en parlant de ce que vous faites quand nous travaillons, il est où votre piquet de grève ??!!

Non seulement vous nuisez à l’image de notre entreprise en évoquant notamment le manque de sécurité mais vous la menez à sa fin. Le personnel au SOL a beaucoup moins d’avantages que vous, nous en sommes conscients et l’assumons, mais nous savons aussi que nous vivons une époque difficile et constatons la chance d’être employés Air France et d’avoir tout simplement un boulot. (Peut-être parce que pour la plupart d’entre nous avons travaillé ailleurs...)

Effectif personnel sol qui apparait en point sur votre préavis ? Ah bon ? Qu’avez-vous à demander nous serions curieux de le savoir... nous venons d’avoir 2 embauches au sol, tout comme vous le mois dernier. Mais question : pourquoi le délégué syndical qui a su trouver de gentilles personnes au sol au moment des élections ne va pas défendre les intérêts de ces mêmes gens qui ont fait en sorte de lui donner sa place...nous parlons de tout ce que vous avez mais que nous n’avons pas comme par exemple, jours enfants malades, panier repas de presque 3000xpf contre 400xpf pour nous, une prime qui vous est reversée à chacun quand au moins 2 de vos collègues sont absents sur un vol, et on en passe ! Non au lieu de ça vous allez faire croire
à la population que vous serez « intransigeants sur la sécurité due au manque
d’effectif ».

Concernant vos rotations sur Paris, ça nous fait forcement rebondir sur votre dossier sensible du moment « la pénibilité ». Nous avons lu attentivement le message d’une PNC sur la toile qui parlait de sa vie et effectivement on peut comprendre qu’à la longue ce boulot puisse être fatiguant et usant physiquement...en même temps, c’est vous-même...enfin toujours le même
syndicat, qui refuse (pour garantir votre emploi mais pas votre fatigue) de donner la partie LAX-PAR à des PNC parisiens.

Pourquoi ? Ce serait tellement mieux finalement, vous pourriez régler votre problème de « sous-effectif » ainsi que votre « pénibilité ». On comprend donc que pour ce point, les dernières annonces de la Direction répondent grandement à vos attentes, non ?
Encore plus parlant, comment expliquer, et il ne faut pas chercher bien loin mais regarder juste en face la compagnie au Tiare, que leurs PNC arrivent à effectuer des rotations beaucoup plus courte (un Paris par exemple effectué en 7 jours) avec 1 PNC de moins et plus de passagers à bord ? A méditer....

Vous faites croire à la population que vous n’avez aucune demande salariale, alors voici quelques points de votre préavis :

- Effectif, alors même que le matin de votre dépôt de préavis il était annoncé en CE qu’il n’y aurait pas d’embauches, vous avez voulu mettre ce point dans votre préavis, mais comme visiblement vous n’avez pas compris le message, un courrier vous a été envoyé presque un mois après. Maintenant on veut nous faire croire sur les réseaux sociaux que c’est la Direction qui l’a décidé pour vous faire payer la grève...encore des conclusions sans connaitre les sujets.

- Indemnités repas à CDG, oui pour 20€, on peut manger correctement à Paris, au lieu de ça vous en demandez 65€ (source de vos collègues)

Et on en passe ! enfin tout ça pour revenir à vos propos « aucune revendication salariale ». En quoi ces points ne vont pas augmenter votre salaire et votre pouvoir d’achat ??!!  Visiblement vous personnels navigants n’incluaient pas vos avantages dans le salaire que l’entreprise vous verse...

Le pire dans ce conflit social c’est que nous avons des collègues, amis et famille qui suivent le mouvement sans se rendre compte du mal que ça peut faire à tous les niveaux et parce que votre syndicat vous fait croire ce qu’il veut ! Alors, maintenant STOP ce n’est plus vivable, nous sommes : Epuisés de subir vos caprices !!! Epuisés de voir notre image salie car les gens ne font pas la différence entre l personnel dévoué pour ses clients et vous !!!

Pour finir, nous tenons à rester anonymes par peur des représailles...et oui amis PNC, ça vous parle ? Quand vous ne suivez pas le mouvement de votre syndicat on vous menace et vous fait des misères en escales, non ?? Un petit mot pour nos collègues PNC qui suivent un mouvement par peur, à ceux-là nous leur donnons tout notre soutien et les encourageons à revenir
faire leurs vols car n’oublions pas que Air France nous paye et non le Syndicat qui risque plutôt de nous faire perdre nos emplois ... et à ceux qui « font confiance aveuglement à leur Syndicat », un grand « OUVREZ LES YEUX » avant
de peut-être un jour regretter les conséquences de vos choix !!!

Nous sommes exaspérés et voulons mettre de la lumière sur le manque de franchise, d’honnêteté et sur le pouvoir de nuire de ces personnes !!!"

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play