Itinérance coupée dans les îles : Vodafone dénonce "un coup bas"

télécoms polynésie française
61d8f359acf85_2022-01-07-mabonno-off-vodafone-frame-2535.jpg
Patrick Moux, directeur de PMT. ©Polynésie la 1ère
Les clients de Vodafone installés à Huahine, Raiatea et de quelques îles des Tuamotu n'ont plus de réseau téléphonique (au mieux dégradé) depuis que Onati-Vini a coupé l'itinérance début janvier. Vodafone a porté l'affaire en justice.

L’itinérance de Vodafone dans le îles a été coupée par Onati-Vini depuis le 3 janvier. Plusieurs îles des Tuamotu et des îles Sous-le-Vent notamment Huahine et Raiatea sont impactées par cette coupure et n’ont donc plus de réseau téléphonique.

Le directeur du groupe Pacific Mobile Télécom, Patrick Moux, dénonce des actions déloyales de la concurrence. Depuis 2013, "Vodafone a réussi à diminuer les prix de 30% tout en augmentant de 87% les avantages des abonnements téléphoniques", indique Patrick Moux, ce qui aurait poussé Onati a couper son itinérance dans les îles. Il regrette aujourd’hui que cette "bataille" ne soit pas restée sur le plan marketing et commercial au lieu, dit-il, de "prendre en otage la population". Le groupe devra donc installer ses propres antennes.

Patrick Moux

Face à la situation, Vodafone offre plusieurs avantages aux fidèles et nouveaux abonnés des îles concernées, notamment la gratuité de leur abonnement pour les 2 prochains mois !

L’affaire est désormais entre les mains de la justice. Patrick Moux annonce également qu’une procédure sera lancée contre Onati en février.