L'aide des confessions religieuses pour Tonga

solidarité polynésie française
L'aide des confessions religieuses pour Tonga ©Polynésie La 1ère
Plus de 400 tonnes de denrées alimentaires, de vêtements et de bouteilles d’eau potable prendront le bateau vendredi 28 janvier. Direction, les îles Tonga… Depuis l’appel de solidarité du président Fritch, plusieurs confessions religieuses se sont mobilisées pour venir en aide aux sinistrés de Tonga. Reportage.

A Taunoa, on n’apprend pas que les maths ou le français aux enfants, mais aussi, la solidarité. Et cela se traduit par les innombrables dons récoltés depuis deux jours. "Nous sommes un pays du Pacifique, nous avons une communauté tongienne ici, nous avons reçu dans les écoles des élèves qui ont des origines tongiennes, donc oui, c'est un acte de solidarité à faire", explique Tehetu Shan, enseignante à l’école primaire protestante de Taunoa. 

Mardi 25 janvier était lancée la collecte auprès des enfants, des parents et des personnels de l’école. Les premiers dons sont arrivés dès le lendemain. "Du riz, de la soupe, du sao, quelques boîtes de conserves", détaille la jeune Teipotemarama, élève en CM1. 

Plus de 400 tonnes de dons

Après l’école primaire protestante, direction le collège Pomare IV. Les aides de l’école Vienot et de l’école de Maheanu’u sont déjà là. Ce jeudi après-midi, ce sera autour du lycée agricole et de la paroisse de Taravao. "Ça fait des gros paquets qu'il faut maintenant acheminer, on utilise les moyens du bord : le truck, transport scolaire, le véhicule de ramassage des affaires", explique Thierry Temauri, directeur de l’Enseignement Protestant

Les dons sont acheminés au quartier général de la flottille administrative. Tout est trié, puis placé dans les containers et dans les cales du Tahiti Nui, soit plus de 400 tonnes de denrées alimentaires, d’eau et matériels en tout genre. 

Le Tahiti Nui partira vendredi à 17h avec un équipage d’une vingtaine de personnes. Si la météo est bonne, ils arriveront mercredi à Tonga. 

©polynesie