L'heure est au divorce entre Gaston Flosse et Teura Iriti

outre-mer politique polynésie française
Conférence de presse tahoeraa tuiraatira
Gaston Flosse lors de la conférence de presse du 23 mars 2022 ©Marcel Bonno
Le groupe Tahoera'a disparaît de l'assemblée de la Polynésie ! Une conséquence de la démission des deux élus James Heaux et Vaiata Perry-Friedman. Du jamais vu depuis la création du parti orange en 1977 ! C'est l'épilogue de dissensions à l'intérieur du groupe depuis deux ans maintenant.

Le président du Amuitahira'a o te nuna'a ma'ohi, anciennement Tahoeraa Huiraatira, Gaston Flosse accuse Teura Iriti d'être à l'origine des problèmes que rencontre le groupe à l'assemblée. Selon lui "c'est la première fois depuis la création du Tahoera'a que nous tombons sur une présidente de groupe qui ne veut pas se plier aux statuts du Tahoeraa Huiraatira."

Pour Gaston Flosse, Teura Iriti a "fait démissionner les membres du parti à l'assemblée, parce qu'elle n'a pas eu le courage de démissionner elle-même". Il soutient également, qu'elle serait en passe de changer de parti et de rejoindre les rangs du Tapura Huiraatira.

Teura Iriti devrait bientôt recevoir la visite d'un huissier de justice,  selon Gaston Flosse, car cela fait maintenant quatre ans qu'elle n'a pas exposé le rapport financier du groupe devant le conseil politique alors même que les statuts du parti le prévoient, affirme le président du Amuitahira'a o te nuna'a ma'ohi. Selon Gaston Flosse, on parle là de près de 3 millions de francs cfp par mois.

Ecoutez son intervention :