L'invité café : Patrick Capolsini - 15/02/2022

éducation polynésie française
L'invité café : Patrick Capolsini - 15/02/2022
©polynésie la 1ère
L’invité café du mardi 15 février est Patrick Capolsini, président de l'université de la Polynésie française (UPF).

Les universités d’Outre-mer y compris l’université de la Polynésie française sont classées mauvaises élèves. 

"Les jeunes s'inscrivent par défaut dans des filières universitaires et n'ont pas choisi leurs parcours". Il y a un problème d'orientation dans le cursus universitaire"

"L'UPF travaille sur la redéfinition d'une carte de formation afin de motiver et intéresser les jeunes à des formations plus professionnelles (des métiers liés à la mer, l'hôtellerie, la restauration, le tourisme...). 

L’université de la Polynésie française se classe cette année en 64e sur 68 universités recensées sur le territoire national.

Le point noir reste avant tout le faible taux de réussite outre-mer.

Toutes filières confondues, l’université de la Polynésie française obtient 17,5% de réussite en licence et 26,6% sur quatre ans, devant La Réunion, la Guyane ou Mayotte, mais derrière la Nouvelle-Calédonie (62e).

Ces données fournies par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche viennent d’être publiées par le magazine « l’étudiant »

Le taux de réussite en master à l’UPF est de 35,4% !

Retrouvez le classement 2022 de la réussite en licence par université sur le site de l'Etudiant

Patrick Capolsini est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi : 

©polynesie