La campagne de vaccination contre la grippe a commencé

maladie polynésie française
Vaccin anti-grippe
©Direction Santé
La campagne de vaccination contre la grippe a débuté en Polynésie et se terminera le 31 janvier 2022. Le vaccin est gratuit pour les + de 60 ans, les femmes enceintes et les patients en longue maladie. Même si la couverture est en augmentation chaque année, elle reste insuffisante.

La campagne de vaccination contre la grippe a débuté en Polynésie et se terminera le 31 janvier 2022. Le vaccin est gratuit pour les + de 60 ans, les femmes enceintes et les patients en longue maladie. Même si la couverture est en augmentation chaque année, elle reste insuffisante.

L’an dernier, 16 personnes ont été hospitalisées sur 37 cas confirmés. Le but de cette campagne est donc de protéger les plus fragiles, mais aussi et surtout, d’éviter une épidémie d’envergure, susceptible de se combiner avec la circulation du coronavirus.

Vaccin ancien

 

Mais encore beaucoup de gens ne connaissent pas ce vaccin. Entre méconnaissance et désintérêt, le vaccin contre la grippe saisonnière peine à séduire. Près de 50 % seulement des personnes éligibles sont vaccinées. Alors comment convaincre et séduire quand le discours des anti-vaccination s'étale sur la place publique ?

Aucune inquiétude à avoir, note le docteur Biarez. "Le vaccin pour la grippe est une vaccination très ancienne que l'on maîtrise très bien. Bien évidemment pour le covid, on le maîtrise aussi, mais il y a beaucoup de crainte sur le fait que c'est un vaccin plus récent. En tout cas, cette crainte-là, il n'y a pas lieu de l'avoir pour la grippe, c'est une très vieille expérience", explique-t-il.

Vaccin anti-grippe

 

Le médecin se fera concomittement injecter le vaccin anti-grippal et anti-covid, un dans chaque bras. 

Pour convaincre les gens, il faut savoir que la grippe continue notamment à tuer des personnes âgées.

En 2019, la grippe a emporté 8 Polynésiens. 458 cas ont été confirmés dont 268 ont été hospitalisés.

Un quart d'entre eux était des personnes âgées de plus de 60 ans.

Chaque année, les dépenses de santé pour la grippe sont estimées entre 200 et 300 millions de francs. Pour ceux qui le souhaitent et qui ne sont pas éligibles à la gratuité, le vaccin est disponible en pharmacie au prix de 2 000 francs.