La carcasse d'un baleineau retrouvée à Moorea : la DIREN appelle à la plus grande vigilance

environnement polynésie française
Carcasse baleineau
La carcasse du baleineau a été remorquée au large de Moorea pour être coulée. ©DIREN
La carcasse d'un baleineau a été retrouvée vendredi 12 août, dans le lagon de Moorea. Afin d'éloigner les prédateurs, elle a été remorquée au large pour y être coulée, mais quelques morceaux pourraient encore être présents dans le lagon de Maatea. La Direction de l'Environnement appelle donc à la plus grande vigilance pour les prochaines 48 heures.

Un baleineau d’environ 5 mètres a été retrouvé mort vendredi 12 août à 10h00 dans le lagon de Maatea, à Moorea. La carcasse de l’animal avait été aperçu la veille vers 14h00, flottant entre deux eaux, mais c’est seulement ce vendredi que le témoin a pu se rendre sur le site et confirmer la présence du baleineau, sans vie.

Informée de la situation, la Direction de l’environnement a autorisé l’association Oceania et Mao Mana Foundation, membres du Réseau Local d’Echouage (RLE) de Polynésie française, à intervenir sur place.

La nageoire caudale, une partie de la tête et une nageoire pectorale avaient déjà été consommées par les requins présents dans le lagon.

La mer calme a permis de remorquer le cadavre vers le large pour être coulé, afin d’éloigner les prédateurs du lagon.

Toutefois, et malgré toutes les précautions prises, il n’est pas exclu que quelques morceaux de chair et de peau du baleineau soient encore présents et attirent les prédateurs sur le site.

La Direction de l’environnement appelle donc à la plus grande vigilance pour les prochaines 48 heures.

La DIREN tient à remercier l’association Oceania, Mao Mana Foundation pour leur implication dans le Réseau Local d’Echouage de Polynésie française et la personne habitant Maatea qui a prévenu les autorités de la situation.

Le RLE peut être contacté 24h/24 et 7j/7 au 40 47 66 49.