La mariée a marché sur des guerriers pour honorer ses racines marquisiennes

festivals polynésie française
marche sur guerriers
La femme d'Edouard Fritch, dont les racines se trouvent aussi à Hiva Oa et Ua Pou, a eu le privilège de marcher sur des guerriers marquisiens. ©Polynésie la 1ère
Spectacle inédit hier soir lors du festival des arts de Fatu Hiva. Angéline, la femme du Président Fritch, a eu l'honneur de marcher sur une trentaine de guerriers allongés.

Hier soir le COMOTHE et les hakaiki ont réservé une surprise à l'épouse d'Édouard Fritch, Angéline qui a des racines à Hiva Oa et Ua Pou. Une cérémonie d'union traditionnelle appelée TUIÎA NA TAUNA que beaucoup ont découvert à l'occasion du festival des arts de Fatu Hiva. Du jamais vu en 13 ans de MATAVAA !

La nouvelle mariée devait marcher sur 30 to'a qui symbolisent chaque filiation à laquelle elle est rattachée. Un privilège auquel le président n'a pas eu droit ! "Angéline a des liens de parenté avec notre peuple Enata, nous proposons à cette dame de marcher sur des to'a ", explique Roberto Maraetaata, le président du COMOTHE, à Shiquita Darrouzes.

Ecoutez-le :

©polynesie