La passion des chevaux, de père en fille

animaux polynésie française
La passion des chevaux, de père en fille
La passion des chevaux, de père en fille ©polynesie La1ere
Le papa est dresseur, il a transmis sa passion et son savoir-faire à sa fille.

Aux Marquises, à Hiva Oa, une centaine de chevaux vivent encore à l’état sauvage. Régulièrement, certains sont capturés pour être domestiqués. Ils servent au transport du coprah mais également aujourd’hui, aux excursions touristiques. Jérémie les dresse depuis son enfance, il en fait son métier. Il a transmis sa passion à sa fille de onze ans, Teipuheitona. Elle guide les randonnées à la découverte des chemins de son île.