Le concert des ensembles 2022 : accord parfait entre jeunes talents et musiciens chevronnés

musique polynésie française
Concert des ensembles 2022
Tiheni ENA, professeur au conservatoire de la Polynésie Française enseigne avec passion. ©Teiva Ribet
Le concert des ensembles 2022, c’était samedi après midi dans un hôtel de Arue. Organisé par le conservatoire artistique de Polynésie française, après 2 ans d’absence dû au Covid, près de 200 élèves sont montés sur scène. La salle était pleine, parents et amis ont répondu présents. Et ils ont pu apprécier le travail de chant et d’orchestre de ces élèves.

Cela fait 3 ans que le chœur des jeunes talents existe au conservatoire de la Polynésie Française. Mené par Bruno DEMOUGEOT, cette chorale valorise les chansons du patrimoine polynésien à travers les arts classiques.

Partage et transmission c’est l’essence même de cette chorale dont fait partie Tinalei Mahuta depuis 3 ans. Pour cette jeune artiste ce chœur est l'occasion  « de chanter le plus souvent possible en tahitien, j’essaye d’apprendre des nouvelles chansons. Mais oui après forcément il y a l’accent qui joue, etc. Et surtout l’accentuation des mots. C’est ça aussi qui est compliqué. »

Artiste reconnu au fenua, Bruno DEMOUGEOT accompagne ces jeunes talents qui sont âgés « de 10 ans à 17 ans pour les adolescents. Aujourd’hui j’ai demandé à un groupe d’adulte de venir, qui font partis de la classe d’Eric Peterson Cowan, de nous rejoindre pour renforcer un peu la chorale. » L'occasion pour les plus jeunes de côtoyer des chanteurs chevronnés.

Concert des ensembles 2022
Ce concert est l'occasion pour les élèves du conservatoire de s'entraîner ©Teiva Ribet

Ce concert favorise également la mixité entre arts classiques et traditionnels. Les élèves du cours de Ukulélé du conservatoire de la Polynésie ainsi que les élèves de la section des arts classiques, notamment des instruments à cuivres et des instruments à vents, utilisent cette scène pour s'entraîner car « ils vont faire le gala le 18 juin, donc je voulais un peu les mettre en avant aujourd’hui. Pour travailler un peu leur panique, leur stress, leur mise en avant face au public. » explique  Tiheni Ena, professeur du conservatoire.

Prochain rendez vous, le 20 mars pour le concert caritatif du Blue Climate Summit. Le chœur des jeunes talents se produira sur la scène de To’ata.