Aroma Salmon, du groupe Te Ruki, sort un deuxième album

musique polynésie française
61d2142e90a89_fefvgqrfr.jpg
Aroma Salmon, artiste interprète ©Polynésie la 1ère
Le groupe local Te Ruki s'est formé en 2017. Aroma Salmon, le chanteur, et ses quatre acolytes proposent un style musical tourné vers le "black métal" qui s'exporte plutôt bien à l'étranger. Leur deuxième album devrait sortir en février 2022.

Te Ruki - qui signifie "nuit" en paumotu - s'impose à l'international avec un style de musique peu répandu en Polynésie : le black métal. Les compositions sont classées dans le top ten aux Etats-Unis, et n°6 en France sur les plateformes de métal.

Le groupe est né en 2017. Ils sont cinq : Aroma Salmon au micro, Tamatoa Davio à la batterie, Tauahi Garrigou à la guitare, Marania au clavier et Séb Husson à la basse. 

Tikahiri en sommeil

Après Tikahiri, en sommeil depuis 3 ans, chacun a poursuivi ses projets personnels. Aroma, lui, souhaitait développer encore son style de musique. D'où la création du groupe Te Ruki, qui tend davantage vers le black métal tandis que les chansons de Tikahiri étaient beaucoup plus "accessibles".

"[Avec Te Ruki] La musique est puissante, barbare. (...) On est à la recherche de cette flamme qui puisse éclairer nos nuits", précise Aroma.

Après la sortie de leur premier album en octobre 2020, le deuxième album de Te Ruki devrait sortir en février 2022.