Le USS Jackson dans le Pacifique pour assurer la stabilité régionale et les partenariats en Océanie

armée polynésie française
USS Jackson à Tahiti
Une des missions de cette frégate haute technologie est de faire appliquer les lois sur la pêche des nations insulaires du Pacifique. ©Polynésie la 1ère
Sa visite n'est pas anodine. Si l'une des missions du USS Jackson dans le Pacifique est d'assurer le respect des lois sur la pêche face aux navires de pêche étrangers en collaboration avec la Marine nationale, une autre est d'affirmer le soutien américain à la région Pacifique et à la Polynésie française.

Arrivé hier dans les eaux polynésiennes, l'une des missions de l'imposant USS Jackson est de faire appliquer les lois sur la pêche des nations insulaires du Pacifique, par le biais d’opérations de droit maritime et avec l'aide des garde-côtes américains. 

Cette patrouille dénommée Jackson’s Oceania Maritime Security Initiative (OMSI) fait partie d’un programme pour améliorer la sécurité maritime et la connaissance du domaine maritime, et soutenir au final la stabilité régionale et les partenariats en Océanie.

USS Jackson à Tahiti
Sa silhouette a véritablement de quoi impressionner. ©Polynésie la 1ère

Hier, une délégation de ce fleuron de la marine américaine, menée par le contre-amiral Crawford, a été reçue par le Président Fritch. Le contre-amiral Crawford a profité de cette visite de courtoisie pour assurer du soutien américain à la région Pacifique et à la Polynésie française. Il a souligné la volonté de consolider la coopération avec la Marine nationale, dans le domaine de la protection des eaux polynésiennes face aux navires de pêche étrangers entrant illégalement dans notre zone économique exclusive. Des partenariats avec la Polynésie française pour de la formation dans le domaine maritime ont également été abordés. 

équipage Jackson Présidence
Le contre-amiral Crawford, commandant du Jackson, accueilli par le Président Fritch. L'occasion pour le haut gradé d'assurer du soutien américain à la région Pacifique et à la Polynésie française. ©Gouvernement

Autre visite de courtoisie, celle au haut-commissariat, où la délégation américaine a été reçue par Éric Requet, secrétaire général et représentant de l'Etat.

équipage USS Jackson au HC
La délégation américaine reçue par le secrétaire général du haut-commissariat, Eric Requet. ©Haut-commissariat

"Je suis extrêmement reconnaissant de l'hospitalité et de la générosité dont ont fait preuve les habitants de Tahiti et les membres des forces armées françaises dans la planification de cette escale", a déclaré le contre-amiral Marc Crawford, commodore du Littoral Combat Ship Squadron ONE. "Nous sommes impatients d'approfondir la relation entre l'équipage et la population pendant notre séjour dans la belle Polynésie française", a-t-il ajouté.

"La visite du Jackson à Tahiti reflète la relation historique et forte entre la France et les États-Unis", a aussi déclaré Denise Bauer, ambassadrice des États-Unis en France. "Cette visite offrira des occasions inestimables de rencontrer la population polynésienne et de renforcer le partenariat essentiel entre nos forces navales déployées à l'avant".

USS Jackson à Tahiti
Par la poupe, le Jackson est tout aussi imposant. ©Polynésie la 1ère

Partie intégrante de la flotte américaine du Pacifique, la 3e flotte américaine déploie des forces navales dans l'Indo-Pacifique à travers différents types d'opérations militaires : opérations de combat, aide humanitaire et secours en cas de catastrophe.

La 3e flotte américaine travaille en étroite coordination avec d'autres flottes afin que leurs commandants respectifs puissent les déployer rapidement en cas crise ou de conflit.

Avant la Polynésie, l'équipage du Jackson a effectué une escale aux Fidji du 11 au 15 septembre et, au départ de Tahiti, il poursuivra sa mission OMSI jusqu'à la fin du mois.