Le véhicule tombé dans le lagon de Punaauia a enfin été retiré

faits divers polynésie française
véhicule sorti lagon
Le résultat après un séjour de 10 jours passés sous l'eau. ©Polynésie la 1ère/AT
Le véhicule tombé dans le lagon au début du mois a finalement été retiré de l'eau ce jeudi matin. Immergé durant 10 jours, sa présence prolongée sous l'eau n'a pas été du goût d'une association de protection de la nature. Alertée, la commune de Punaauia voulait même agir en justice contre le propriétaire de la voiture.

10 jours se sont écoulés avant que le véhicule, tombé dans l’eau au début du mois, ne soit retiré du lagon. C'est aux alentours de 6h30 ce jeudi matin, que les opérations de levage du véhicule ont donc été effectuées. 

Le sergent Sing WUIK- SANG de la caserne des pompiers de Punaauia. ©Polynésie la 1ère

Au début du mois, son propriétaire qui s'était endormi au volant et avait oublié d'actionner le frein à main selon le témoignage d'un pompier, risquait de se retrouver devant les tribunaux si rien n'était fait. La ville de Punaauia avait même l'intention de déposer une plainte pour pollution. 

la voiture a été sortie du lagon ©Polynésie la 1ère/AT

La voiture étant immergée par 5 mètres de fond, l'opération pour la retirer a nécessité l’intervention de plongeurs. Des bouées ont été accrochées au véhicule, pour lui permettre de remonter à la surface, et d'être remorqué.

Une opération qui a duré plus de 2 heures sous les regards attentifs d’un représentant de la Direction de l’environnement, et de Bastien Allegret, président de l’association Tamarii no te moana. C’est lui qui a alerté les autorités. L’ambassadeur de l’océan, révolté de savoir que rien n’avait été fait, est monté au créneau. 

voiture sortie du lagon ©Polynésie la 1ère/AT

Au départ, le propriétaire du véhicule souhaitait le tirer jusqu’à la marina Taina avant de le remorquer pour passer inaperçu. Les services de l’administration lui ont répondu par la négative. Le parc Vaipoopoo a par ailleurs été fermé au public le temps de l’opération.