Les créations de Hererany Buchin copiées par des gens sans scrupules

fraudes polynésie française
Bijoux copiés
Hererany a déjà présenté ses créations sur le plateau de Fare Maohi. ©Facebook Hererany Buchin
Les créations de Hererany Buchin suscitent la convoitise de personnes mal intentionnées. L'artisane dénonce un plagiat, un véritable pillage intellectuel. Déposer des brevets coûtent cher, de même qu'intenter des procès contre des gens qui continuent sans scrupules leurs basses oeuvres.

Des personnes malhonnêtes s’amusent à copier la création de bijoux de la société Hererany Pearl Shell. Ces bijoux sont vendus après sur les réseaux sociaux. Cela fait plusieurs années que cette société de gravure sur nacre subit des copies de ses créations. Les propriétaires de ces créations ont rencontré hier le service de l’artisanat. Hererany Buchin, artisane, en a ras-le-bol.

Encore la même personne

 "Cela fait plusieurs années qu'on subit des copies de nos créations, du copié-collé...", explique l'artisane. En 2015, elle avait déjà eu des problèmes avec une personne, et aujourd'hui, "il s'agit encore de la même personne et donc on voudrait agir. On sort du service de l'Artisanat pour trouver une solution afin de dissuader tous les copieurs au niveau des nacres".

Déposer un label ou un brevet "d'une part, cela coûte cher, et d'autre part il suffit de changer quelques petites facettes de la pièce pour qu'on te dise que cela ne t'appartient plus", ajoute Hererany interrogée par Abinera Tematahotoa. 

Hererany Buchin

Les propriétaires de ces bijoux copiés sont déjà en procès avec une autre personne. Une nouvelle réunion de travail avec le service de l’artisanat est prévue dans les prochains jours.