Les élèves du CJA d'Atuona découvrent les mille et une facettes de Fatu Hiva

nature polynésie française
CJA d'Atuona à Fatu Hiva
Embarquement pour de nouvelles aventures ! ©Polynésie la 1ère
Au cours d'un déplacement d’une semaine à Fatu Hiva, les élèves du CJA d'Atuona ont pu approfondir leurs connaissances dans les domaines de la sculpture, mais aussi de l'agriculture, de l'artisanat ou de l'apiculture. Ils ont pu aussi observer un oiseau endémique de Fatu Hiva le « oma'o ke'eke'e ».

 La classe de découverte d'une semaine à Fatu Hiva a été riche d'enseignements pour les élèves du CJA d'Atuona.

Cette sortie a été l’occasion pour eux d'approfondir leur formation grâce aux intervenants rencontrés sur l’île dans les domaines de la sculpture (sculpture sur bois, os et pierre), l’agriculture (la vanille), l’artisanat (le tapa) et l’apiculture.

 

CJA d'Atuona à Fatu Hiva
Travail de précision à l'atelier de sculpture. ©Polynésie la 1ère

Ils ont aussi profité de découvrir l’île en faisant quelques visites à la cascade de Hanavave, la baie des vierges, ou se rendre à des points de vue pour admirer le paysage.     

Au cours d'une randonnée, les élèves ont découvert l’oiseau endémique de Fatu Iva le "omao keekee" avec Ciara, stagiaire pour l'association Manu SOP, qui a expliqué les moyens déployés pour préserver et protéger cet oiseau. Ils ont eu la primeur d'observer un petit "né il y a 18 jours, et qui d'habitude reste dans le nid", a précisé Ciara. 

CJA d'Atuona à Fatu Hiva
Le fameux oma'o ke'eke'e, oiseau endémique de Fatu Hiva. ©Polynésie la 1ère

L'équipe pédagogique et les élèves ont aussi rencontré les habitants de l’île notamment lors d'un match de futsal ou encore en partageant un bon repas partagé avec des habitants de Fatu Iva.

Bien sûr, les élèves sont revenus de cette aventure avec des souvenirs plein la tête et ravis d’avoir pu acquérir plus de connaissances dans leur domaine de formation.  

©polynesie