Les femmes battantes ultramarines à l'honneur sur le pôle Outre-mer de France Télévisions

journée internationale des droits des femmes polynésie française
Les femmes battantes ultramarines à l'honneur sur le pôle Outre-mer de France Télévisions ©FTV
À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le pôle Outre-mer de France Télévisions réaffirme à travers une programmation riche et plurielle à quel point les femmes des Outre-mer sont une source d’inspiration.


Les radios du Réseau La 1ère proposent une émission spéciale consacrée aux femmes battantes. Portraits et témoignages de femmes ultramarines viendront ponctuer cette journée spéciale.

La place des femmes, leur rôle dans la société, l'histoire, la culture, les arts, les sciences... irriguent toute l'année les programmes de France Télévisions.

Découvrez les portraits des femmes ultramarines dans l'émission "les battantes" :

ÉCOUTEZ :

 

Guadeloupe : Marie-Claudia LUCE

Ancienne enseignante et formatrice de l’Education Nationale, elle s’est battue pour donner au créole ses lettres de noblesse, et pour le faire entrer dans les écoles.

Elle a réussi à faire labelliser par l’UNESCO, à titre honorifique, une pièce de théâtre sur l’esclavage, en français et en créole.

Guyane : Andrée SEBELOUE

Cette retraitée de l’Education Nationale, militante associative, s’est battue pour la prise en compte des spécificités culturelles locales dans les programmes scolaires, et continue de se battre pour l’éducation en particulier des filles.

 

Martinique : Maryse JEAN-MARIE, association « J’m Jade »

Depuis le suicide de sa fille Jade, victime de harcèlement scolaire, Maryse se bat pour faire reculer ce fléau dans les établissements.

 

 Mayotte : Sairati ASIMAKOU - association Souboutou Ouhédzé Jilaho (Ose libérer ta parole)

Victime d’inceste alors qu’elle était une toute petite fille, elle se bat aujourd’hui pour aider d’autres victimes à se libérer du poids du silence.

Elle est la 1ère femme mahoraise à avoir brisé ce tabou, visage découvert.

 

Nouvelle-Calédonie : Catherine Poëdie - Présidente de l'Association des parents d'enfants handicapés de NC

Depuis plus de 33 ans, elle se dévoue pour accompagner au mieux son fils polyhandicapé et mène de nombreuses actions pour accompagner et aider les familles confrontées au handicap et elle se bat également au sein d'un collectif d'association pour améliorer l'inclusion des personnes en situation de handicap en NC.

Polynésie : Vaiana FARAHEI

Longtemps brimée et diminuée par les hommes, elle s’est émancipée de ces violences psychologiques, en devenant une femme d’affaires libre et épanouie.

Issue d’un milieu modeste, elle veut prouver par l’exemple que les femmes peuvent tout faire, et à tout âge.

La Réunion : LOUIZ

Chanteuse, danseuse, chorégraphe, reine de beauté, cette femme métisse et transgenre se bat pour le droit d’être ce qu’elle est sans honte ni culpabilité.

Saint-Pierre-et-Miquelon : Stéphanie THOMPSON - association Diabète SPM

Présidente de l’association Diabète SPM, et elle même diabétique de type 1, Stéphanie mène plusieurs combats : une meilleure prise en charge des diabétiques à Saint-Pierre-et-Miquelon, faire entrer son association dans la Fédération Française des Diabétiques pour un champ d’action plus important, et à titre personnel elle se bat contre l’infertilité.

 

Wallis-et-Futuna : malheureusement, pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous n’avons pas pu intégrer le témoignage souhaité.

#LesBattantes #8MarsTousLesJours

Cette journée internationale sera aussi, dans notre entreprise, un temps fort de communication et d'échanges pour mesurer le chemin parcouru et partagé par tous en faveur de l'égalité femmes hommes.