Lianes de vanille à Hao : la filière prend racine sur l'atoll

vanille polynésie française
lianes vanille Hao
Des lianes de Tahaa plantées à Hao. ©Polynésie la 1ère
Les choses sérieuses peuvent commencer pour les futurs vaniliculteurs de Hao car les lianes de vanille sont arrivées et avec elles, deux représentants de l’Epic vanille de Tahiti pour les former.

Emma Maraea directrice de l’épic Vanille de Tahiti et son directeur technique Hareau Brotherson sont venus à Hao afin d’aider à la poursuite du projet du collectif « Haoroagai vanillia » qui consiste à développer cette filière sur cet atoll.

Le projet s’étale entre Hao et Amanu avec 10 serres d’ores et déjà montées. Au total ces 10 serres représenteront 530 tuteurs et pas moins de 1060 lianes de vanille, un début très prometteur pour cette filière qui a débuté il y a déjà quatre ans avec la serre pilote communale. Laquelle a porté ses fruits. 

"L'idée de planter de la vanille aux Tuamotu, personne n'y croyait...La 2e récolte a donné beaucoup de gousses, et ici quelqu'un s'est initié tout seul, a planté sa vanille tout seul,..et aujourd'hui son épouse a obtenu son brevet de préparateur de vanille", explique Emma Maraea.

lianes vanille Hao
Dans 10 serres, 530 tuteurs sont dressés. Plus de 1000 lianes peuvent s'y accrocher. ©Polynésie la 1ère

Les 10 membres du collectif « Haoroagai vanillia » étaient présents ce lundi matin à la mairie de l’atoll pour accueillir les représentants de l’Epic vanille. 

Trois points étaient au programme : 


- Une réunion tout d’abord pour faire le tour sur la situation actuelle du projet et aussi expliquer aux futurs producteurs les secrets des engrais dit « bio » à base de poissons et autres produits naturels tels que l’EM et la mélasse.

- Ensuite le deuxième point était de distribuer les lianes de vanille à chaque producteur ayant bénéficié d’une serre et de dispenser une petite formation sur chaque site sur la manière de planter la précieuse liane de Tahaa, formation dispensée par le directeur technique de l’Epic vanille.

 - Pour finir, faire un suivi des trois serres de vanille déjà existantes et productives sur l’atoll et recenser les dossiers des prochains demandeurs de serre de vanille.

Apprendre à fabriquer de l'engrais bio avec des restes de poisson et d'autres produits naturels. ©Polynésie la 1ère

Maintenant les producteurs de vanille de Hao ont toutes les cartes en main pour développer leur plantation jusqu’à la prochaine étape probablement dans deux ans qui sera une formation de  préparateur de vanille. Une étape importante puisqu’elle permet d’obtenir le brevet nécessaire pour pouvoir vendre sa production de vanille.