Mission d'archéologie marine aux Marquises

histoire marquises
Vahine Ahura Rurua
©Polynésie la 1ère

Vahine Ahura Rurua, jeune doctorante archéologue de l’UPF, mène des recherches aux Marquises sur la pêche au cours de la période de l’an 900 à l’an 1 600. C'est l'occasion de comparer les vestiges archéologiques de la faune marine d'antan à celle d’aujourd’hui.

La pêche a toujours eu un rôle essentiel pour la subsistance des communautés polynésiennes. C’est pourquoi, Vahine Ahura Rurua, jeune doctorante archéologue de l’Université de Polynésie française est actuellement aux Marquises pour terminer sa thèse en archéozoologie sur la pêche au cours de la période de l’an 900 à l’an 1 600.

Elle souhaite désormais poursuivre ses travaux sur cette pêche ancestrale grâce à l’analyse des vestiges archéologiques de la faune marine dont dispose déjà l’UPF comparés à la faune d’aujourd’hui. La démarche est encore peu courante en Polynésie.

Les explications de Vahine Ahura Rurua

©Polynésie la 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live