Marquises : problème de desserte entre les îles

transports polynésie française
tahiti air charter / avion Marquises
©Polynésie la 1ère
Le transport des étudiants inquiète réellement les maires marquisiens, à l’approche de la rentrée scolaire. Aucune nouvelle du lancement des vols à Ua Pou et Ua Huka par Tahiti Air Charter. L’avion est cloué au sol parce qu’il n’est pas encore certifié.

Les tavana marquisiens s’impatientent : les îles de Ua Pou et Ua Huka ne sont toujours desservies. L'avion censé effectuer les rotations n'est pas certifié pour voler aux Marquises. L'appareil de la compagnie Tahiti Air Charter, un Cessna 208, est cloué au sol depuis six mois. 

En effet, le service d’Etat de l’aviation civile, le SEAC, n’a pas encore approuvé les modifications apportées au manuel d’exploitation.

Desserte en hélicoptère 

Ainsi, les liaisons aériennes sont assurées par Tahiti Nui Hélicoptères. Mais la capacité de l'appareil est insuffisante pour répondre à la demande, notamment celle des étudiants, s'inquiète Joseph Kaiha, maire de Ua Pou. Ce dernier souligne également le problème des horaires qui ne concordent pas et celui du paiement, rendu possible uniquement par carte bancaire sur internet.

"Ce n'est pas simple. Tout le monde n'a pas la carte pour payer !", a-t-il fait remarquer.

A quelques jours de la rentrée, la tension monte d’un cran. Une centaine d’élèves de Ua Pou doivent se rendre à Nuku Hiva, Hiva Oa ou Tahiti. Joseph Kaiha espère que la situation se débloquera dans les prochaines jours. Pour lui, le déplacement de tous les adolescents en hélicoptère n'est pas envisageable.