Mauvais état des routes à Moorea : les habitants de Temae s'impatientent

transports moorea
route
©Association des Habitants de Temae Moorea
Les nids de poule font grincer des dents les habitants du Motu Temae à Moorea. Quotidiennement, près de 600 personnes empruntent cette route sablonneuse très abimée.

Trous, nids de poule ou encore nids d’autruche, les qualificatifs sur l’état de la route de Temae ne manquent pas. Les habitants du Motu Temae qui l’empruntent chaque jour sont à bout de patience.

Là on a un segment majeur de plus de 1 500 mètres qui est territorial. Il y a une niveleuse qui passe. Mais dès qu'il pleut, on retombe sur une route complètement défoncée.

Alain Bonno – président de l’Association des habitants de Temae Moorea

 

Qui doit payer ?

 

Cette route s’étend sur 2 000 mètres, de Teavaro jusqu’au Golf. Elle en partie territoriale et en partie privée, sur 700 mètres. Qui doit payer ? Les habitants attendent des actions de la part du Pays pour améliorer l'état de la route.

Aujourd’hui, les résidents sont excédés de devoir limiter leurs déplacements. Ces derniers préfèrent éviter d'abimer leur(s) voiture(s), ou encore de s'infliger des maux de dos à cause des chocs répétés.

La semaine dernière, l’association des habitants de Temae Moorea a envoyé un courrier au Pays pour demander d’intégrer cette « route du motu » au domaine public routier. De cette manière, les usagers pourront bénéficier d’une voie entretenue régulièrement et durablement.