Michel Bourez en phase de ré-athlétisation au Centre européen de rééducation

surf polynésie française
Bourez rééducation Landes
C'est le ligament du genou droit qui a lâché et doit être solidifié. ©Outremer la 1ère
Michel Bourez est en phase de ré-athlétisation au Centre européen du rééducation du sportif de Capbreton dans les Landes. Une région où il a des repères. 5 semaines prévues pour le ramener au plus haut niveau, et recommencer à surfer en juillet. Michel n'a pas de temps à perdre dans sa quête olympique.

C'est son choix de venir à Capbreton au CERS (Centre européen du rééducation du sportif) réputé mondialement. Michel Bourez est actuellement dans les Landes afin de se refaire une santé. 

Depuis le 7 avril, il travaille avec Thibaut, un des kinés de la fédération française de surf, pour solidifier ce ligament du genou droit qui a lâché.

rééducation Bourez
Michel Bourez a 5 semaines de rééducation pour revenir au plus haut niveau. ©Outremer la 1ère

L'équipe soignante du CERS intervient en post-opératoire immédiat, après la chirurgie et bien plus. "On peut intervenir dans d'autres phases, comme la rééducation avancée, un peu différée après l'opération, ou des phases plus tardives soit au moment de la reprise de la course (la ré-athlétisation). Quand on peut leur donner de récupérer toutes leurs capacités fonctionnelles, musculaires et de retourner au sport, bien sûr que c'est une satisfaction et pour le patient et pour l'équipe soignante", explique le docteur Eric Laboute médecin chef du CERS de Capbreton.

rééducation Bourez
Probablement en juillet, Michel Bourez pourra à nouveau chevaucher les vagues. ©Outremer la 1ère

Parfaitement à l'écoute de son corps, Michel Bourez sert les dents. Car il a un objectif : Teahupoo, la vague des Jeux Olympiques. "Je pense à ça tout le temps, c'est pourquoi je suis venu ici, c'est pourquoi je me suis fait opérer. Si les JO n'étaient pas à Tahiti, j'aurais déjà arrêté, il faut représenter l'île", dit-il.