publicité

Miss Tahiti

rss

Miss Tahiti 2018 : le "monstre" devenu princesse

A 18 ans, Vaimalama Chaves pesait 80 kilos et était régulièrement insultée par ses camarades. Ces souvenirs douloureux, notre miss Tahiti les a partagés lors d'une interview à l’Agence France Presse.
 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, DC
  • Publié le , mis à jour le
"Il y a eu des surnoms qui m'ont particulièrement touchée, tels que 'le monstre', ou des propos comme 't'es grosse, t'es moche'". Vaimalama Chaves, Miss Tahiti 2018, s'est confiée sur son passé douloureux à l'AFP. Les mots sont forts, sincères et francs. Une attitude qui a littéralement conquis la presse métropolitaine ayant repris ses propos.

Lors de l'entretien, notre reine de beauté raconte comment elle a perdu 20 kilos en 5 ans grâce à un régime très difficile pour échapper aux moqueries. "Quand on est en pleine construction identitaire, c'est vrai que ce n'est pas évident à assumer, mais aujourd'hui je suis reconnaissante d'avoir vécu ça pour être capable d'encaisser et d'être plus forte". La jeune femme de 23 ans est déterminée, une force qui avait déjà filtrée au lendemain de son élection.

Son discours sans tabou sur les blessures de son adolescence l’a immédiatement fait sortir du lot parmi les candidates à Miss France 2019. Notre Miss Tahiti est même donnée archi-favorite pour l’élection qui aura lieu  le 15 décembre prochain.
 
Miss Tahiti 2018, « le monstre » devenu princesse
Miss Tahiti 2018, « le monstre » devenu princesse

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play