Moorea : « Ces projets immobiliers vont à l’encontre du bien-être de la population et de l’environnement » dénonce Rahiti Buchin

polémique moorea
Moorea Buchin
©Polynésie la 1ère
À Moorea, les associations et les collectifs qui souhaitent préserver l’île sœur se sont réunis contre les projets immobiliers, samedi 7 août.

Les associations de Moorea s'unissent pour dire stop aux projets immobiliers, jugés « phénoménaux ». En fédération, elles se rassemblent pour manifester leur véto sur ces constructions qui altèrent la beauté de l’île sœur.

Moorea : « Ces projets immobiliers vont à l’encontre du bien-être de la population et de l’environnement » dénonce Rahiti Buchin
©Polynésie la 1ère


Préserver l'environnement 


Ces projets d'urbanisation ne respectent pas l'environnement et l'avis des habitants, selon Rahiti Buchin, du collectif Pae Tau.

Ces projets immobiliers vont à l’encontre du bien-être de la population et de l’environnement.


Ce dernier insiste sur le fait que "nous ne sommes pas contre le dévelopemment de Moorea. Au contraire, [nous soutenons] un développement harmonieux, qui prennent en compte le bien-être de la population et de l'environnement."

Moorea : « Ces projets immobiliers vont à l’encontre du bien-être de la population et de l’environnement » dénonce Rahiti Buchin
©Polynésie la 1ère


En recherche d'harmonie


Pour lui, à l'heure actuelle, il faudrait commencer à réfléchir à de nouvelles manières de développer l'île, plus respectueuses de l'environnement. Si les promoteurs donnent de la crédibilité à leurs projets immobiliers en promettant la création d'emplois, Rahiti Buchin conçoit les choses différemment :

En 2021, je pense qu'il faut voir la création d'emplois autrement que par le béton, le déblai et le remblai. 


Aujourd’hui, des projets fleurissent un peu partout à Moorea : dans les communes de Opunohu, Teavaro, Temae ou encore Maharepa. La population est déterminée à freiner leur aboutissement.