Nouveaux ministres: quelles attentes du milieu sportif et social ?

gouvernement de polynésie polynésie française
4ème gouvernement Fritch
Quels attentes envers les nouveaux ministres du 4ème gouvernement Fritch ? ©Polynésie La 1ère
Naea Bennett, nouveau ministre de la jeunesse et des sports et Virginie Bruant à la tête du ministère en charge de la condition féminine viennent d'être nommés. Quelles sont les attentes des milieux sportifs et celui du secteur social ? Louis Provost et Chantal Galenon se sont exprimés à ce sujet.

Louis Provost est un pilier du sport en Polynésie. A la tête du comité olympique de Polynésie française depuis 2017, il a travaillé avec pas moins de trois ministres mais il n'a pas changé de cap.

En ce qui le concerne, il s'agit de préparer les grandes échéances à venir avec en ligne de mire, les jeux du Pacifique  de 2027 en Polynésie. 

Il interroge le nouveau ministre Naea Bennett sur l'accompagnement des huit fédérations polynésiennes impliquées dans les Jeux du Pacifique.          

De son côté, Chantal Galenon mène depuis des décennies un combat harassant: contre la violence faite aux femmes. Chaque année, ce sont plus de 1 200 femmes  qui sont violentées en Polynésie, soit trois par jour. Chantal Galenon souhaite que la ministre lise et s’imprègne du manifeste de la femme polynésienne de 2018… 

Les grandes idées, c’est avant tout le respect de la femme polynésienne et de savoir que les femmes polynésiennes ont des droits. Nous souhaiterions qu’il y ait plus d’écoute au niveau des femmes.

Chantal Galenon - Présidente de la Fédération du Conseil des Femmes de Polynésie

Le 8 mars prochain, ce sera la journée internationale de la femme. Le rendez-vous est pris avec la nouvelle ministre de la condition féminine, dans les jardins de l’Assemblée.