Nouvelle-Calédonie : chez les Creugnet, éleveurs de bovins de père en fils

référendum polynésie française
61b0437050419_nouvellecaledonie-chez-les-creugnet-eleveurs-de-bovins-de-pere-en-fils.jpeg
Nouvelle-Calédonie : chez les Creugnet, éleveurs de bovins de père en fils ©polynesie La1ere
Avant la 3e consultation sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie, des habitants de l’archipel partagent leur regard. Rencontre avec des éleveurs de bovins implantés à Boulouparis à 75 km au nord de Nouméa.

Karlheinz Creugnet, 57 ans, est éleveur de bovins à Boulouparis. Dans cette commune à vocation agricole, son exploitation familiale s’étend sur 250 hectares. Son cheptel comprend plus de 400 têtes de bétail. Son fils Julien, 24 ans, “donne la main” à son père. Partisans du maintien de la Nouvelle-Calédonie au sein de la République française, les deux hommes restent sereins à l’approche du référendum d’auto-détermination du 12 décembre. Pour Julien, les relations sont apaisées entre descendants de colons blancs et la population kanak. Son père exprime un ras-le-bol après la succession de trois consultations depuis 2018. L’incertitude politique met, selon lui, à mal la gestion économique de la Nouvelle-Calédonie.