Obligation vaccinale ou pas, soignants, enseignants et élèves avancent encore masqués

coronavirus polynésie française
obligation vaccinale pour soignants et enseignants
L'obligation vaccinale n'est pas encore levée pour les personnels soignants et enseignants. ©Polynésie la 1ère
Le Président Edouard Fritch n'a pas levé l'obligation vaccinale pour les soignants et les enseignants même si 98% d'entre eux seraient vaccinés en Polynésie, des professions toujours jugées à risque pour la propagation du virus omicron. Mais la fin du port du masque dans les cours de lycée fait très envie aux soignants qui n'ont pas le droit de le retirer pour l'instant.

Avancer à petits pas vers la fin de l’obligation vaccinale…pas encore quand on touche pour soigner…Au centre Te Tiare, une centaine de personnels de santé vaccinés et 70 patients en convalescence…tous d’accord pour le vaccin mais plus pour le port du masque 12 heures par jour. "On s'aperçoit que la pandémie diminue quand même, dans la mesure où le taux de contamination diminue. On a toujours l'obligation vaccinale, c'est vrai qu'on est en contact avec des patients. Par contre on aurait aimé, malgré l'obligation, qu'il y ait des mesures pour les masques, un allègement du port. Par exemple, comme à l'école, dans les zones où  il y a un extérieur, où c'est aéré", déclare Stéphane Milon, directeur administratif du centre Te Tiare. 

Obligation vaccination pas levée pour personnel soignant et enseignant
L'obligation vaccinale n'est pas encore levée pour le personnel enseignant. ©Polynésie la 1ère

L’obligation vaccinale maintenue aussi pour les enseignants. L’école où le taux d’absentéisme commence à diminuer, comme le taux d’incidence aujourd’hui qui est de 1000 pour 100 000 habitants.

Côté ministère, on annonce une possible liberté de choix pour les enseignants concernant la vaccination. "On est dans une situation où on allège dans une première étape [l'obligation pour] les personnes qui ont été identifiées, et il est plus prudent d'attendre l'évolution de la crise sanitaire, et d'un certain nombre d'indicateurs qui pourraient à terme à une levée possible de l'obligation vaccinale, y compris pour les enseignants", explique Thierry Delmas, directeur de cabinet du ministère de l'Education.

obligation vaccinale personnel soignant et enseignant
Même s'il n'est plus obligatoire, beaucoup d'élèves continuent à porter le masque en extérieur. ©Polynésie la 1ère

Collégiens et lycéens, eux, sont ravis de pouvoir se passer du masque dans la cour de l'école, c’est tout nouveau et ça change la vie. Malgré tout, les habitudes perdurent. "Aujourd'hui, on a le droit de retirer le masque, mais la majorité le garde quand même car le covid circule. Donc, entre nous, on le retire, sinon on le garde", précise Tess.

obligation vaccinale pour personnel soignant et enseignant
En comité restreint, les élèves tombent le masque. ©Polynésie la 1ère

Son amie Jacqueline est dans la même lignée : "ça fait quand même 2 ans qu'on le porte tous les jours, c'est une habitude. mais quand il fait chaud et en plein air, on aime bien l'enlever. C'est un soulagement, avant on étouffait un peu".

A Tahiti, le taux d’immunité collective a dépassé les 95%...de bon augure pour la suite.