OFC U19 : Tahiti bat le Vanuatu et part en demi-finale !

football polynésie française
Tahiti bat Vanuatu OFC
Le seul but de la rencontre marqué par Manuarii Shan. ©Polynésie la 1ère
Les Aito Taureà décrochent leur ticket pour la demi-finale de l’OFC U 19. Face aux Vanuatais, les Tahitiens étaient prêts à en découdre, après n’avoir épuisé aucune énergie, puisqu’ils se sont retrouvés en quart par forfait !

Ca y est, les jeunes footballeurs tahitiens iront en demi-finale de l’OFC U 19. En effet, ils ont battu les Vanuatais 1 à 0.

C'est à la 11ème minute du match qu'ils ont ouvert le score grâce à un coup franc de Manuarii Shan. Ce futt l'unique but de la rencontre. "Pour le coup franc, j'ai senti carrément la pression et c'est pour le Pays ce but", a avoué le jeune buteur. 

Piqués au vif, les joueurs du Vanuatu ont tenté alors de réagir avec une contre-offensive, mais la défense tahitienne a tenu bon jusqu'à la 45e minute. "On a essayé de mettre tactiquement en place tous nos efforts mais physiquement les Tahitiens sont chez eux, donc ils sont au-dessus de nous", a déclaré déçu François Sakama, entraîneur de la sélection du Vanuatu. 

Tahiti bat Vanuatu OFC
Contre-offensive du Vanuatu malchanceuse. Le gardien tahitien était là. ©Polynésie la 1ère

Au retour du vestiaire, les Vanuatais ont manqué d'égaliser mais le gardien tahitien avait pour mission de ne rien laisser passer. 

A la 83ème minute, Matahi Papaura s'est présenté face au gardien du Vanuatu mais sa frappe a été stoppée net par le poteau. 

Tahiti bat Vanuatu OFC
Sauvé par le poteau ! ©Polynésie la 1ère

"Les gamins étaient à 200% pour gagner ce match de quarts de finale contre le Vanuatu, parce que même si on sait qu'on va tomber contre la Nouvelle-Zélande [en demie], on leur a dit d'abord qu'il ne faut pas aller chercher deux canards en même temps. Vaut mieux prendre un canard d'abord, le battre, et après on pense au 2ème canard. C'est la Nouvelle-Zélande, c'est l'équipe la plus forte du tournoi", a analysé Bruno Tehaamoana, entraîneur de la sélection tahitienne, après la victoire de Tahiti.