publicité

Pacifique : la Polynésie protégée par la politique d'expansion de la Chine

Depuis les années 80, la politique d’expansion de la Chine et son intérêt pour le Pacifique grandissent. Une situation qui concerne la Nouvelle-Calédonie et, dans une moindre mesure la Polynésie française. Explications. 

Les pays membres de la Communauté du Pacifique © CPS
© CPS Les pays membres de la Communauté du Pacifique
  • Polynésie la 1ère, Valentin Deleforterie
  • Publié le
La présence chinoise dans le Pacifique océanien est le sujet de mémoire de Bastien Vandendyck. Ce Néo-calédonien vient de terminer ses études en relations internationales à Paris. Dans son travail, il détaille la politique d’expansion de la Chine et son intérêt pour le Pacifique. Une situation qui concerne également la Nouvelle-Calédonie et, dans une moindre mesure la Polynésie française. 

Depuis les années 80, la Chine aide financièrement de nombreux pays océaniens : la Papouasie Nouvelle-Guinée, les îles Fidji ou encore le Vanuatu. Ces investissements renforcent l'influence chinoise dans le Pacifique principalement dans les régions mélanésiennes bénéficiant de certaines ressources halieutiques et minières. La Nouvelle-Calédonie pourrait donc aussi être concernée. "Si la Chine juge intelligent d'investir en Nouvelle-Calédonie, c'est un pari sur l'avenir", explique Bastien Vandendyck. 

Quant à la Polynésie française, elle pourrait intéressée aussi la Chine mais elle bénéficie de plusieurs atouts majeurs : l'éloignement et une économie moins "flamboyante" pour la Chine. Elle reste donc pour l'heure encore protégée. 

Explications




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play