Patitifa: sur les traces des GI à Bora-Bora

histoire polynésie française
Sur les traces des GI à bora bora
PATITIFA: sur les traces des GI à Bora-Bora ©Mérapi Production & Bleu Lagon
Mercredi 9 mars à 21h25, partez à la découverte d'un chapitre historique de « la perle du Pacifique » : celui du passage des Américains sur l'île pendant la Deuxième Guerre mondiale et des traces qu'ils ont laissées.

LE REPLAY

Pour contrer l‘avancée japonaise dans le Pacifique suite à la défaite de Pearl Harbor, les Américains s’installent et construisent une base militaire à Bora-Bora, en Polynésie française.


De février 1942 à juin 1946, ce sont jusqu’à 4 000 soldats qui occupent l’île, où vivent alors à peine 1 000 Polynésiens.

 
Entre février 1942 et juin 1946, ce contingent va profondément changer la nature de l’île : construction d’un aéroport (le premier en Polynésie), création des quais du port, perçage de routes, installations de bunkers, de pièces d’artillerie… Des marques qui sont encore visibles aujourd’hui. 


Des marques aussi dans la population, puisque les GI vont laisser des enfants qui pour la plupart ne verront jamais leurs pères.

Des images d’archives inédites et des saynètes de fiction retracent cette histoire.