Petite hôtellerie : la ruée vers les îles

tourisme polynésie française
pension famille gambier
©polynésie la 1ère

Les pensions de famille dans les îles affichent complet. La crise sanitaire profite aux professionnels de la petite hôtellerie hors Tahiti.  Exemple aux Gambier où le tourisme local est en hausse contre un taux d'occupation morose sur l'île de Tahiti.

La crise sanitaire profite aux pensions de famille qui enregistrent une belle reprise d'activité dans les îles. Les réservations dans les îles sont en hausse !  Les îles éloignées ne subissent pas le couvre-feu et les Tahitiens ont besoin d'évasion pour profiter et (re)découvrir différemment leurs îles...

"Le bonheur des uns fait le malheur des autres" et le taux d'occupation sur l'île Tahiti est quasi nul alors que l'archipel des Gambier fait une percée dans le tourisme local. 

Une pension de famille aux Gambier affiche complet ! Nature, chasse, pêche et découverte... l'archipel le plus éloigné dévoile ses attraits à l'occasion de la crise Covid. 

Les touristes locaux viennent pour la tranquilité mais aussi pour les excursions dans les motus, explique Michel Teakarotu, propriétaire de la pension de famille Maroi.

Reportage de Brigitte Olivier et Kaline Lienard : 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live