Plus de 600 personnes contre le projet immobilier prévu sur le site de l'ancien Tahiti Village

foncier polynésie française
manif contre projet immo City à Punaauia
Ces manifestants ne veulent plus de "privatisation" du littoral. ©Polynésie la 1ère
Qu'elles soient de Punaauia ou des alentours, plus de 600 personnes marchent actuellement contre le projet immobilier du promoteur City prévu sur le site de l'ancien hôtel Tahiti Village au PK 15.

A 10 heures, déjà 630 personnes protestaient pacifiquement contre le projet immobilier prévu sur le site de l'ancien hôtel Tahiti Village. Un projet de taille conséquente monté par le promoteur City qui avait annoncé au début du mois la construction d'une résidence de plus de 400 appartements en bord de mer.

Justement, c'est ce que ne veulent pas ces manifestants qui ont défilé devant l'hôtel Le Méridien, désormais fermé. Cette grande et belle structure qui, avant la crise sanitaire, pouvait accueillir confortablement des clients du monde entier, n'est plus que l'ombre d'elle-même. Une coquille vide sur le littoral de la côte ouest.

manif projet immo City Punaauia
Des jeunes comme des moins jeunes s'affichent contre la spéculation immobilière. ©Polynésie la 1ère

Les manifestants ne veulent pas ainsi d'une autre structure d'envergure qui pourrait gêner l'accès à la plage. "Pas de privatisation", disent-ils. En d'autres termes, plus de bétonisation de la côte. Ce qu'ils veulent, c'est "laisser un héritage à leurs enfants".

Si aujourd'hui ils manifestent ouvertement leur mécontentement, ils peuvent aussi le faire par écrit à la mairie de Punaauia. Le maire de la commune qui se trouve parmi les marcheurs est là pour leur signifier qu'ils peuvent aussi donner leur avis sur ce projet en écrivant leurs doléances dans un registre spécialement prévu à cet effet.

manif contre projet immo City
Plus de 600 personnes venues de plusieurs communes manifestent contre le projet immobilier d'envergure à Punaauia. ©Polynésie la 1ère