De plus en plus de Matahiapo au fenua

demographie polynésie française
De plus en plus de Matahiapo au fenua dans les 10 prochaines années
©David Chang Photography
L'institut de la statistique de Polynésie française estime que le nombre de personnes âgées devrait augmenter au détriment de celui des jeunes dans les 10 prochaines années
La population polynésienne est vieillissante. Au 31 décembre 2030, selon les estimations de l'Institut de la Statistique de Polynésie française, nous serons 284 000 habitants, soit une augmentation de 5 000 personnes sur la prochaine décennie. Le nombre de personnes âgées de « 60 ans et plus » va, lui, augmenter au détriment de celui des jeunes. La principale cause de ce vieillissement est le déficit migratoire de la Population et la baisse du taux de natalité.

« On a un allongement de l’espérance de vie pour les hommes et les femmes, explique Nicolas Prudhomme, directeur de l'ISPF, on vit de plus en plus longtemps en Polynésie, phénomène auquel s'ajoute le départ des jeunes pour poursuivre leurs études à l'étranger. »  

Les personnes qui ont entre 35 et 50 ans représentent une grande partie de la population. « Cette population va se retrouver en 2030 dans la tranche d’âge de « 60 ans et plus », ajoute le directeur de l'institut. »

 

La seule solution, c'est de s'adapter


La pyramide des âges est donc en train de s’inverser. « Même avec un flux migratoire important, on n'arriverait pas contrer ce changement de la structure de population, mais on peut s’y préparer, tempère Nicolas Prudhomme. » Se préparer, en aménageant d'ores et déjà des infrastructures pour faciliter le quotidien des personnes âgées au fenua et en formant les jeunes pour qu'ils puissent s’occuper de nos aînés. 
Nicolas Prudhomme, directeur de l’ISPF
Les Outre-mer en continu
Accéder au live