La vie de Poerani Tehuiotoa, Miss Tatau 2019, ancrée autour du tatouage

art polynésie française
Portrait Poerani Tehuiotoa
Poerani Tehuiotoa, Miss Tatau 2019 ©Polynésie la 1ère

Poerani Tehuiotoa a été élue Miss Tatau en 2019. Elle s'est tatouée pour la première fois à l'âge de 36 ans.

La Polynésienne ne cache pas sa détermination. « Je ne suis pas du tout stressée », assure la miss. En route pour un concours national, elle affirme avoir eu « tout le temps » de se préparer pendant le confinement. Dans son viseur, le podium de France, au même titre qu'Esthelle Anania en 2017. 

Passionnée par le tatouage depuis qu'elle est petite, elle n'en avait pourtant aucun il y a deux ans. Une passion qu'elle nourrit au travers de son oncle Tavita, une icône dans le tatouage. A 36 ans, elle concrétise un projet auquel elle pense depuis l'adolecence. Une idée mûrement réfléchie de laquelle naît une véritable oeuvre d'art ; un tatouage unique qui a nécessité plus de 160 heures de travail et a mobilisé cinq tatoueurs. Les motifs de son tatouage prennent la forme d’une armure, symbolisant sa lignée, sa famille - comme pour la préserver de l’oubli.

Poerani est esthéticienne. Elle a réduit son temps de travail pour se consacrer totalement à son objectif. Le concours du plus beau tatouage aura lieu dans quelques mois. Miss Tatau 2019 affrontera plusieurs autres candidates ultramarines. 

Retrouvez le reportage de D.Chang, J.Damour, M.Pambrun et F.Tetuamanuhiri :