Pollution du lagon par les eaux usées : la commune de Paea condamnée

pollution polynésie française
pollution lagon eaux usées Paea
La pollution serait causée par le déversement des eaux usées de la station d'épuration de Tiapa à Paea. ©Polynésie la 1ère / I.Tahiata
La commune de Paea a été condamnée à faire cesser la pollution de la plage Laguesse, causée par la station d’épuration du quartier de Ti’apa. Suite à une plainte déposée au tribunal administratif par l’association « La Planète brûle », la décision est tombée le 18 octobre dernier. Il est reproché à la commune de déverser directement ses eaux usées dans le lagon.

La plage Laguesse de Paea est un coin très prisé par les familles nombreuses de la commune. Il y a de l’espace, des aires de jeux et il n’y fait jamais très chaud. Seul hic, ici la baignade est interdite. La mer serait polluée par les eaux usées de la station d’épuration de Ti’apa.

Une station d’épuration qui, à l’origine, était chargée de traiter les eaux usées des 48 premiers logements du quartier de Ti’apa. C’était sa mission dans les années 1980. Mais, au fil du temps et des années une cinquantaine de logements s’est ajoutée, soit le double de ses capacités de traitement de l'époque.

D’où la plainte déposée fin 2021 par l’association « La planète en feu » pour pollution du lagon de Paea. La décision du tribunal administratif exclu même la solution de prolonger l’émissaire vers le large. Pour faire cesser cette pollution, le Maire de Paea ne voit que deux solutions. Une des options retenue par ce dernier coûterait 400 millions de francs pacifiques. 

En dernier recours, Antony Géros pourrait prendre un arrêté de police afin d'ordonner au propriétaire de la station d’épuration, soit l’Office Polynésien de l’Habitat, de régler ce problème immédiatement.

Les détails dans ce reportage réalisé par nos journalistes Ismaël Tahiata et Jacques Damour :