« Poser des mots sur leurs maux » : Margaret's Place, premier dispositif d'écoute pour les lycéens en Polynésie

famille polynésie française
Margarets
©Pol.1
Margaret's Place est un dispositif d'écoute mis en place au lycée du Diadème à Pirae en mars 2021. Les élèves du lycée peuvent se rendre dans un espace d'accueil dédié, et échanger avec un psychologue sur les problèmes qu'ils rencontrent dans leur vie personnelle.

Cette cellule d'écoute est un concept originaire des Etats-Unis, et porté par la fondation Paul and Mareva Marciano - Te Ti'aturi Nei. Mis en place au lycée du Diadème à Pirae en mars 2021, il attire de nombreux élèves, qui peuvent se confier sans crainte à un professionnel au sujet de leurs problèmes personnels. 

Margarets
©Pol.1

 

Apaiser les maux

Il s’agit de leur proposer une écoute par rapport aux violences intrafamiliales dont ils pourraient être témoins ou victimes, de leurs problèmes de couple ou encore de leurs addictions. Ces adolescents peuvent ainsi « poser des mots sur leurs maux », comme aime le décrire Maily Albonico, psychologue de la cellule.

Elle propose des ateliers, des groupes de parole et des entretiens individuels : 

Ils peuvent échanger, discuter de ce qui les préoccupe et créer des liens.

Maily Albonico, psychologue

 

Levée de fonds aux Etats-Unis

À 17 ans, Epeneta Martin est l'ambassadeur de l'espace d'accueil. Cet élève de terminale au lycée du Diadème s'envole ce soir, jeudi 27 septembre 2021, aux Etats-Unis aux côtés de Mareva Georges. Il participera au gala de levée de fonds, organisé par la fondation et sera le porte-parole de ses camarades. Il pourra rencontrer des célébrités et des philanthropes. 

margarets
©Pol.1


Epeneta s'est reconnu dans l'histoire de ce dispositif et souhaite venir en aide aux jeunes qui vivent des difficultés familiales. Il espère aider les gens « à prendre de meilleurs chemins. » 

Lui-même se rend souvent à Margaret's Place. Grâce à cet espace d'écoute, il a pû libérer sa parole : 

C'est un endroit où tu te sens en sécurité, où tu es tranquille (...). Je n'ai pas envie que d'autres gens subissent ce que j'ai vécu. 

 

Pour les jeunes

Le programme de Margaret's Place a été crée aux Etats-Unis par Joe Torre. Ce dernier souhaitait apporter une écoute aux jeunes qui, comme lui, ont été et/ou sont encore victimes de violences au sein de leur foyer familial.

Un programme qui existe uniquement en Amérique, développé pour la première fois en Polynésie française. Un co-financement à hauteur de 30 millions de francs - versés en trois ans par le ministère de l'éducation et la fondation - a été décidé dans une convention signée en janvier 2021.

Le dispositif pourrait être déployé dans d'autres lycées.