Pour Atia I Mua « il ne faut pas mélanger le financement du régime des salariés et la solidarité »

santé polynésie française
Pour Atia I Mua « il ne faut pas mélanger le financement du régime des salariés et la solidarité »
Pour Atia I Mua « il ne faut pas mélanger le financement du régime des salariés et la solidarité » ©polynesie La1ere
Dimitri Pitoeff, secrétaire général adjoint de la centrale demande soit l’ajournement soit le caractère déductible de la TVA sociale.

La grève du 17 mars a mis en exergue des désaccords profonds entre plusieurs syndicats et le gouvernement. La taxe sociale, l'inflation, la protection sociale généralisée sont autant de sujets épineux. Le ministre des finances et de l’économie en charge de la PSG, Yvonnick Raffin, n'a pas adhéré aux propositions soumises par les représentants des travailleurs lors des deux dernières rencontres. Les deux parties ne sont pas du tout sur la même longueur d'ondes. Dimitri Pitoeff, secrétaire général adjoint de la confédération A ti'a i mua, revient sur les propositions émises par sa centrale.