Pr Jean-Ariel Bronstein : "l'utilisation de l'ivermectine dans le traitement du covid-19 pose débat dans la communauté scientifique"

coronavirus polynésie française
Professeur Jean-Ariel Bronstein : invité café
©Polynésie la 1ère
L'invité café du mardi 21 septembre 2021 est le professeur Jean-Ariel Bronstein, responsable de la communication du Conseil de l’ordre des médecins

Le professeur Jean-Ariel Bronstein est revenu sur l’arrestation mouvementée du docteur Théron mais il a aussi réagi sur les conclusions de l’ARASS (Agence de régulation de l'action sanitaire et sociale) qui a rendu son rapport hier concernant l’enquête sur centre Manu Iti de Paea. 

Dans ses conclusions, le rapport indiue qu'il n'y a aucun reproche sur l’aménagement des locaux. En revanche, la pratique médicale est pointée du doigt, notamment à cause du "surdosage dangereux d'Ivermectine et prescription sans voir le patient ou les doses d'Ivermectine prescrites jusqu'à 28 comprimés sur 6 jours sur l'ordonnance d'un malade bénéficiant d'un carnet rouge".

Le responsable communication du Conseil de l’ordre des médecins rappelle que l'enquête est en cours d'instruction mais "relève des anomalies dans l'organisation des soins avec la permanence des soins, le secret médical des patients et les modalités de prescription en particulier du médicament ivermectine".

L'utilisation de l'ivermectine dans la prévention et le traitement du covid-19 "pose débat dans la communauté scientifique car il n'y a pas assez d'études puissantes qui ont montré un intérêt dans la prévention et le traitement de cette infection (...) l'OMS n'a pas donné d'autorisation de mise sur le marché de l'ivermectine en prévention ou en traitement du covid-19."

Dans cette crise covid, il y a une corporation médicale qui s'acharne à lutter contre cette maladie, les médecins passent du temps pour soigner les patients malades. A ce jour, il faut rester UNIS et se battre contre un seul ennemi : le virus du covid. 

Le professeur Jean-Ariel Bronstein est interrogé en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi : 

Pr Jean-Ariel Bronstein