Préservation des ressources marines : l’exemple polynésien séduit la scène internationale

pêche polynésie française
Mahina : rififi autour du rahui de Hotu Ora
©Polynésie 1ere
Aires marines protégées, protection des espèces, rahui … la gestion de l’immense zone économique exclusive polynésienne interpelle les participants de la conférence sur les océans de l’ONU.

Le Portugal accueille en ce moment la deuxième conférence des Nations Unies sur les océans. Un sujet crucial pour la Polynésie.

Tout au long de la semaine, 12 000 spécialistes et représentants politique dont 15 chefs d’Etat et de gouvernement s'y rencontrent.

Parmi eux figure une délégation polynésienne emmenée par le ministre de l'Environnement Heremoana Maamaatuaiahutapu.

Il s'agit d'élaborer, avec d'autres pays, les meilleures stratégies pour préserver les ressources marines. Les mesures mises en place par la Polynésie interpellent les participants.

©polynesie

Comme le souligne l’ONU : « les solutions pour une gestion durable des océans impliquent une technologie verte et des utilisations innovantes des ressources marines. Il s’agit également de faire face aux menaces qui pèsent sur la santé, l’écologie, l’économie et la gouvernance des océans : l’acidification, la pollution et les déchets marins, la pêche illégale, non déclarée et non réglementée et la perte d’habitats et de biodiversité ».