Présidentielle 2022 : 17 communes sur 48 ont voté pour Marine Le Pen

élections polynésie française
communes pro Le Pen
Hier soir à la mairie de Bora Bora, le dépouillement a réservé des surprises. ©Polynésie la 1ère
La candidate du RN n’a pas remporté l'élection présidentielle en Polynésie, mais elle s’incline avec un score très honorable : 48,2% suffrages. 17 communes sur les 48 ont voté pour elle, et au total, avec 39 913 voix, elle n'a seulement que 3 000 voix de moins qu’Emmanuel Macron.

La plupart des communes des îles de la Société ont voté, en majorité, en faveur de Marine Le Pen. A Tahiti, Arue, Papara, Mahina, la presqu’île, tous de grands fiefs du Tapura comptent de nombreux suffrages en faveur de Marine Le Pen.

Aux îles Sous-le-Vent, seule Raiatea a voté en majorité pour le président sortant. A Bora Bora, par exemple, connue pour enregistrer depuis des décennies des victoires haut la main de son maire, les administrés de Gaston Tong Sang n’ont pas suivi ses consignes de vote. C’est la surprise de part et d’autre. "On ne s'attendait pas du tout...mais là dans les 5 bureaux", s'étonne Sylvana Estall, élue au conseil municipal de Bora Bora.

commune pro Le Pen
Le dépouillement à Huahine, commune qui a voté à 51% pour Marine Le Pen. ©Polynésie la 1ère

Paea et Faa’a sont également passées du côté de Marine Le Pen. Les électeurs du parti indépendantiste s’étant en grande majorité abstenus, le vote aurait dû être en faveur de Macron selon les consignes du Tapura. Cela n’a pas été le cas. Le maire de Faa’a nous donne un indice de réponse. "J'ai rencontré pas mal d'électeurs, ça doit être des gendarmes, des professeurs, des gens comme ça, ils m'ont carrément dit qu'ils viennent faire barrage à Macron. C'est une partie de l'électorat", dit le maire indépendantiste.

Reports de voix

Tauhiti Nena et Niuhau Laurey ayant appelé à voter Marine Le Pen pour le second tour, celle-ci améliore grandement son score du premier tour. A peine 12 000 voix au premier tour, le deuxième tour lui rapporte presque 28 000 voix supplémentaires ! Abstention, et vote barrage contre le Tapura, ou contre Emmanuel Macron, propulsent son parti, le RN, à un score très proche en Polynésie de celui du président sortant.

commune pro Le Pen
Le dépouillement hier soir à Paea où 53% des électeurs se sont prononcés pour Marine Le Pen. ©Polynésie la 1ère

Pour autant, le représentant du Rassemblement national au fenua semble déçu, il espérait la victoire. "Le combat n'est pas fini, nous sommes partis pour les législatives et les territoriales", déclare Eric Minardi, président du Te Nati-RN.

Les législatives auront lieu dans moins de 2 mois. Le Te Nati-RN compte bien continuer à mobiliser, à l’instar de tous les autres partis.

D’ici au 11 juin, date du premier tour du prochain scrutin, les militants des différents partis vont défiler dans les quartiers.