Projet immobilier « Taharaa Nui » : Tavana opposée, la population invitée à donner son avis

immobilier polynésie française
Une consultation publique est ouverte sur l'éventuel impact environnemental du projet Taharaa Nui ©Polynésie la 1ère
Le projet immobilier « Taharaa Nui » fait l'objet d'une étude d'impact environnemental. Les habitants de Arue sont invités à faire part de leurs avis sur le sujet. Un cahier de doléances sera mis à disposition du lundi 27 juin au vendredi 29 juillet 2022 sans rendez-vous, aux services techniques de la commune.

Le projet « Taharaa Nui » concerne la création d'un ensemble immobilier, abritant une partie résidentielle, une partie hôtelière et une partie commerciale, sur la zone du col du Tahara'a, à Arue. 

La mairesse Teura Iriti et sa majorité sont fermement opposés à ce projet, pour les raisons suivantes :

  • le site du Tahara'a a vocation de bien commun. Le conseil municipal souhaite que son usage demeure public, et bénéficie en premier lieu aux habitants de Arue. 
  • les conséquences sur les ressources naturelles (défrichage, abattage d'une parcelle de 12 hectares) et hydrauliques (consommation quotidienne d'eau annoncée à 900 mètres cubes) : inacceptable pour la mairesse.
  • la production de déchets ménagers annoncée (plus de 35 mètres cubes en bac gris), l'évacuation des eaux usées en mer, et l'absence d'information sur le dispositif de gestion des eaux pluviales.

La commune a lancé une étude sur l'impact environnemental de ce projet... 

Les habitants sont invités à donner leurs avis. Ils seront recueillis dans un cahier de doléances sera mis à disposition du lundi 27 juin au vendredi 29 juillet 2022, aux services techniques communaux aux horaires suivantes : 

  • du lundi au jeudi de 7h15 à 11h30 puis de 12h15 à 15h15
  • le vendredi de 7h15 à 11h30 puis de 12h15 à 14h15.

Seuls les avis formulés dans ce registre seront officiellement pris en compte.