Projets immobiliers à Moorea : la commune est-elle en capacité de les accueillir ?

immobilier polynésie française
Paopao ©Polynésie la 1ère
Moorea séduit les investisseurs… Pas moins d'une vingtaine de projets immobiliers ou touristiques y sont proposés. Mais Aimeho, doit encore se développer pour pouvoir les accueillir. Manque d’eau ou routes inaccessibles : six projets ont déjà été rejetés.

Sur un terrain de Paopao, le projet Faratea porté par un groupement calédonien prévoit 36 lots dont 25% de logements intermédiaires. La mairie a donné un avis partiellement favorable pour 13 villas. La population est partagée. 

"J'ai vu les photos, si cela ne dénature pas le paysage, cela ne me gêne pas. Ce qui me gêne, c'est le temps des travaux, au moins deux ans" s'inquiète une habitante tandis qu'une autre s'y oppose clairement "pourquoi cette résidence ? Ca suffit, il faut arrêter. On est déjà assez peuplés comme ça; Il y a trop de projets qui vont se faire."

Problème d'eau

D'autres projets sont effectivement en cours d'examen, comme celui du groupe City à Tiaia : une centaine de villas et de places de parking ainsi qu'un espace restauration. Mais pour la municipalité, le problème d'alimentation en eau reste majeur. 

"Cette île est très convoitée donc pourquoi pas. Mais il faut que ces installations soient bien servis pour que la population ne soit pas privée."

Des moyens financiers et techniques ont d'ores et déjà été engagés pour trouver d'autres moyens de puiser de l'eau pour la population. Le problème de l'eau doit dans tous les cas être résolu.