Raiatea : la délégation PROTEGE découvre les projets durables de l'île

agissons pour notre climat polynésie française
La délégation PROTEGE en visite à Tahiti. ©Polynésie la 1ère
33 membres du comité de pilotage PROTEGE sont en visite à Raiatea, ce mercredi 25 janvier. Après leurs échanges de deux jours à Tahiti, la délégation découvre les actions conduites dans le cadre du programme.

Le 4ème comité de pilotage du projet PROTEGE (Programme régional océanien des territoires pour la gestion durable des écosystèmes) est réuni en Polynésie française depuis le 23 mai. PROTEGE est un programme des territoires du Pacifique destiné à promouvoir et à favoriser la gestion durable des écosystèmes.

Pour une durée de quatre ans (2018-2022), il se décline en quatre thèmes :

  • agriculture et foresterie,
  • pêche côtière et aquaculture,
  • eau,
  • espèces envahissantes.

Après deux jours de rencontres et d'échanges à Tahiti, la délégation découvre les projets et/ou lieux de gestion durable de l'île : 

  • la ferme de démonstration de William Boucher, à Avera, certifiée bio depuis 3 ans.
  • La pépinière d'Avera, où sont fabriqués des tonnes de compost avec les déchets verts broyés et de l'engrais bio à base de poisson. PROTEGE a d'ailleurs versé 25 000 000 xpf pour financer le nouveau broyeur indispensable à la fabrication du compost.
  • L'emblématique marae de Taputapuatea pour ses espèces végétales protégées.
  • La ZPR, zone de pêche réglementée de Puohine.

Le projet dispose d'une enveloppe de 20 millions d'euros alloués par l'Union Européenne, à liquider avant fin 2023.

Il finance d'ores et déjà des actions durables dans le domaine de la lutte contre les espèces envahissantes, la gestion de l'eau, la valorisation des plastiques issus de l'activité piscicole ou encore le renforcement de la biosécurité aux frontières.