Rainui Besineau : "A Bora Bora, plus de 55% de la clientèle touristique est américaine"

tourisme bora-bora
Rainui Besineau : invité café
©polynésie la 1ère
L'invité café du lundi 27 septembre 2021 est Rainui Besineau, président du Comité du Tourisme de Bora Bora

La journée mondiale du tourisme 2021 n’aura presque rien à envier à celle de 2020 malgré le maintien des vols à l’international. Au mois de septembre 2020, la fréquentation touristique en Polynésie française reculait de 62 % par rapport à septembre 2019.

Au mois de juillet 2021, la Polynésie française a enregistré l’arrivée de 14 300 touristes, c’est 10 000 de plus qu’il y a un an mais seulement 56 % des effectifs de 2019. Depuis le début de l’année, le nombre de touristes recule de 25 %. Néanmoins, les nuitées sont supérieures de 12 % à l’an dernier avec une durée de séjour qui progresse d’une semaine.

A Bora bora, après le confinement les activités touristiques reprennent et donnent du baume au cœur aux professionnels du tourisme.

"Un début de saison bien marqué mais il a été réduit suite au 2e confinement"(...) "A Bora Bora, les entreprises recherchent du personnel qualifié dans le domaine du tourisme" (...) Les professionnels touristiques souhaitent que le confinement soit levé le plus vite possible car le maintien du confinement, ne rassure pas les marchés et provoque des annulations de réservations.

Bora Bora reste une destination attractive mais le protocole sanitaire et le confinement freinent la relance du tourisme à Bora Bora. Le président du Comité du Tourisme de Bora Bora rappelle que les touristes américains restent le premier marché du "joyau du Pacifique".

Rainui Besineau est interrogé en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi :

L'invité café avec Rainui Besineau - 27/09/21