publicité

Réforme de la PSG : travailler plus, cotiser plus

La proposition de Loi de Pays examinée ce matin en commission au CESC vise à rallonger la durée de cotisation des salariés et l'âge de départ à la retraite.

© Polynésie Première
© Polynésie Première
  • DC ML JL
  • Publié le , mis à jour le
La  Protection Sociale Généralisée est à bout de souffle. Le  Pays veut la réformer en urgence à commencer par la caisse des retraites.

Le  projet de loi de réforme de la psg examiné ce matin au cesc s’appuie sur plusieurs propositions :

-Repousser l’âge de départ en retraite de  60 à 62 ans dès 2019.
-Augmenter la durée des cotisations de 35 à 38 ans.
-Retarder de 2 ans le départ en retraite anticipée : 57ans contre 55 aujourd’hui.

Une cotisation exceptionnelle de 2% est prévue pour rééquilibrer les comptes des régimes de retraites en déficit.
Quoiqu’il en soit se sera au gouvernement de fixer ces nouveaux paramètres, mais les partenaires sociaux ne veulent pas lui donner un chèque en blanc.

Explications avec Mario Leroi et Jérôme Lee. Ils ont rencontré Olivier Kressman, président du medef polynésie.
Réforme de la PSG : travailler plus, cotiser plus
Angélo Frébault, secrétaire général de la CSTP / FO
Angélo Frébault, secrétaire général de la CSTP / FO


Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play